Page de recherche destinée aux élèves de collège et de lycée
QUE VOULEZ-VOUS SAVOIR
sur la déportation des Juifs ?
Si vous avez du mal à formuler votre question, il y a peut-être une raison à cela.
Lisez ce qu'en dit Charlotte Delbo, rescapée d'Auschwitz .
Les questions des élèves :
Question la plus récente :

Bonjour,

Je m'appelle Estelle D. et suis élève en classe de première L, au lycée Jean-Baptiste le Taillandier de Fougères (35300). Dans le cadre de nos TPE nous recherchons activement témoignages, oeuvres, etc...retraçant l'exil d'allemands ayant fui leur pays en direction de la France pendant les années 30-40 face à la montée du nazisme.
Le deuxième point concernera l'accueil qui leur a été réservé à leur arrivée (camps d'internements, caché par des habitants...).
Merci d'avance de nous accorder un peu de votre temps.

Salut Estelle,
J'ai donc créé une nouvelle page :

Des Allemands face à la persécution nazie, en France




Questions plus anciennes :

Voir ci-dessous.

A cet emplacement, nous plaçons une question qui nous a été posée par des élèves ou des enseignants. Ecrivez-nous . Nous donnerons la priorité aux questions qui viennent de collèges ou de lycées de l'enseignement public, de CDI, de classes. PENSEZ A SIGNER VOS MESSAGES : une lettre anonyme, c'est pas cool !
CE QUI EXISTE DÉJA DANS CETTE PAGE :
FAIRE UNE RECHERCHE PAR MOT-CLÉ SUR L'ENSEMBLE DU SITE

Mode d'emploi
  • En cliquant sur les liens, vous trouverez des documents pour répondre à la question posée.
  • Pour revenir directement à cette page, vous trouverez un bouton retour au bas de chaque page consultée : 

Un conseil : avant de poser ta question, explore toute cette page et vérifie qu'il n'y a pas déjà ce que tu cherches !!!
Je pose ici ma question

 Qui répond aux questions ?

Dominique Natanson

Dominique Natanson est le petit-fils et le neveu de Juifs exterminés à Auschwitz en 1942. Il raconte cette histoire familiale dans les pages de ce site . Il a été longtemps professeur d'Histoire au Collège public Maurice Wajsfelner qui porte le nom d'un enfant juif déporté en 1944 et assassiné à Auschwitz. Il a publié, en 1992, un travail réalisé en partie avec ses élèves La Mémoire Juive en Soissonnais, livre qui a reçu le Prix Corrin contre la banalisation et l'oubli de la Shoah. Il a ensuite enseigné au Lycée Gérard de Nerval à Soissons et été formateur à l'IUFM de l'Académie d'Amiens. Il collabore à la revue Les Cahiers Pédagogiques . Il a publié, en 2002,  des nouvelles autour du thème de la Shoah ou plutôt des traces que la Shoah laisse dans nos vies : "Dernières nouvelles de l'absence". Il anime le site Mémoire juive et Éducation depuis 1997. Il a publié en 2002 un livre destiné aux enseignants : "J'enseigne, avec l'Internet, la Shoah et les crimes nazis" (CRDP de Bretagne). Militant syndical et politique, il est membre de l'UJFP et du Comité de défense des sans-papiers de l'Aisne..

Toutes les questions auxquelles il a déjà été répondu
LES LOIS RACISTES CONTRE LES JUIFS

Marion, de Colomiers (31) me demande : « Qu'est-ce que Hitler avait contre les juifs? ».

J'ai donc réalisé une page évoquant l'antisémitisme , le racisme contre les Juifs.

Marie de Montréal (Québec) me demande ce que sont les lois de Nuremberg.

Voyez la page sur les lois de Nuremberg , avec le texte, en allemand et en français, suivi d'un exemple de son application. .


Sandrine Mendizabal, collégienne à Saint-Jean-de-Luz (64500), me demande : « Qu'est-ce que la race aryenne ? »
Sophie Beaufour, d'Angers (49) demande, elle, « des renseignements précis sur les lebensborns dont on entend pas beaucoup parler mais qui malgré tout restent une phase importante du projet hitlérien.»
J'ai donc fabriqué une page sur La prétendue "race aryenne" et la tragédie des "Lebensborn"





Une deuxième question : 
Marie-Eve Arsenault, collégienne à Montréal (Canada) me demande: «Auriez-vous des renseignements à propos de la Gestapo Allemande ? »
Une nouvelle page sur la Gestapo .

Grégoire Fricou, collégien à Nanterre, m'écrit : « Je suis en 5ème et en français nous étudions le Journal d'Anne Frank. Je souhaiterais avoir toutes les informations possible sur la vie d'Anne Frank
Voici donc quelques documents qui répondent à cette question

Clarisse Bouzat, collégienne à Toulouse (31), me demande: «A partir de quand les Juifs ont porté l'étoile? »
Voici donc une nouvelle page : Les débuts de l'étoile jaune





Quelles lois ont été faites contre les Juifs en France ?

Le premier Statut des Juifs (loi contre les Juifs signée par Pétain en octobre 1940)
Second statut des Juifs (1941)
Le nouveau statut des juifs (dans le journal "L'Argus Soissonnais" du 18 juin 1941)
Journal officiel du 6 juin 1942 (Loi qui interdit aux juifs le métier de comédien, d'artiste ou de chanteur).

Je cherche une étoile jaune

La déportation dans le département de l'Aisne : Trois articles de journaux et une étoile juive
Voir aussi :
Lettre du sous-préfet de Soissons pour la distribution de l'étoile juive
Pour avoir aussi les étoiles jaunes allemandes, belges et hollandaises, voir la page : Les débuts de l'étoile jaune

Qu'est-ce qui était interdit aux Juifs en France ?

Interdiction aux Juifs de vendre sur le marché (Journal "L'Argus Soissonnais" du 22 janvier 1941)
Les juifs devront remettre leurs postes de T.S.F. (Journal "L'Argus Soissonnais" d'août 1941)
Voir aussi les lois : Le premier Statut des Juifs , Second statut des Juifs (1941) , Journal officiel du 6 juin 1942





Est-ce que les Juifs pouvaient garder leurs magasins ou leurs entreprises ?

Copie d'une lettre de la Feldkommandantur concernant l'aryanisation d'une entreprise (Archives Départementales) 

Aurélien G., élève en classe de troisième au Collège du Fort à Sucy en Brie : J'aimerai éclaircir quelques points sur l'attitude des Francais vis-à-vis des Juifs. 1: Y a t-il eu complicité, indifférence, ou refus des mesures prises par le gouvernement de Vichy ? 2: Savait-on ? Si on a su, qu'a-t-on fait ? 3: Comment l'attitude de la population a-t-elle évolué avec le temps ?

- Tu trouveras dans le site les lois de Vichy.
- Sur la manière dont les Français ont réagi au port de l'étoile jaune : tout d'abord, il y a eu des fonctionnaires zélé pour faire "leur travail" et aider les nazis à repérer les Juifs, mais les journaux nous montrent aussi des non-juifs qui portaient l'étoile ou qui portaient une étoile en papier où ils avaient écrit "Breton" ou "Auvergnat". 
- Il y a eu des Français qui ont écrit des lettres de dénonciation des juifs.
- Les policiers français ont arrêté les Juifs en suivant scrupuleusement les consignes qui leur étaient données, lors de la Rafle du Vél'd'Hiv' ou lors de la déportation d'enfants juifs de zone non-occupée (c'est-à-dire là où les Allemands n'étaient même pas !) mais il s'est aussi trouvé des policiers qui non seulement n'ont pas "leur travail" mais ont averti les Juifs et dans certains cas les ont cachés : 
- Ces Français qui ont aidé des juifs sont appelés des "Justes"
Pour répondre à ta question sur l'évolution dans le temps des réactions :
à la fin de la guerre, une grande partie de la population est devenue hostile à la collaboration, mais une partie des collabos sont aussi devenus enragés : c'est le cas des Français engagés dans la Milice qui jusqu'au dernier moment déportent, torturent, fusillent...


Maël Caret, du lycée français de La Marsa (Tunisie) me demande, après lecture du statut des juifs d'octobre 1940, qu'est-ce qui faisait d'un individu un juif ? Etait-ce un élément de son identité, de sa carte d'identité ?
Qu'est-ce qui "fait" un juif en 1940 ?

J'ai donc fait une nouvelle page de documents :Qu'est-ce qui fait un Juif en 1940 ?






Diane, collégienne d'Aumale (60), me demande «des informations sur la Nuit de Cristal ».
Voici donc une page nouvelle : la Nuit de Cristal .

Pourriez-vous me dire si le port de l'étoile jaune est obligatoire aussi en zone dite libre en France ? Si non, Vichy avait -il un projet ? Après l'occupation de la zone libre si le port n'était pas obligatoire auparavant le devient-il ?
Merci pour ces renseignements.
Cordialement
Y. Cadoret.
J'ai donc créé une nouvelle page : Les mesures anti-juives se sont-elles étendues à la zone non occupée ?







Je m'appelle Stéphanie D., j'ai 18 ans et je suis en classe de terminale STT compta/gestion à Bernay. J'aimerais avoir des renseignements sur comment le gouvernement de Vichy a participé à l'extermination des Juifs ? Je vous remercie par avance.

Chère Stéphanie,

Voici quelques éléments de réponses : des pages où tu trouveras les documents nécessaires pour comprendre.

1) Le gouvernement de Vichy a fait des lois contre les Juifs : Le premier Statut des Juifs (loi contre les Juifs signée par Pétain en octobre 1940),  Second statut des Juifs (1941) Le nouveau statut des juifs (dans le journal "L'Argus Soissonnais" du 18 juin 1941), Journal officiel du 6 juin 1942 (Loi qui interdit aux juifs le métier de comédien, d'artiste ou de chanteur)

2) Le gouvernement de Vichy a mis sa police au service de la déportation : Les policiers français ont arrêté les Juifs en suivant scrupuleusement les consignes qui leur étaient données, lors de la Rafle du Vél'd'Hiv' ou lors de la déportation d'enfants juifs de zone non-occupée (c'est-à-dire là où les Allemands n'étaient même pas !)

3) Les fonctionnaires du régime de Vichy, les préfets, les sous-préfets, ont scrupuleusement aidé les nazis dans la déportation. Voir par exemple ce qui s'est passé dans le département de l'Aisne . Voir aussi l'attitude de Maurice Papon pour lequel tu trouveras une biographie.

4) Le camp de concentration de Drancy, comme d'ailleurs d'autres camps (Les Milles, Pithiviers, Beaune-la-Rolande...) étaient gardés, au début du moins, par des gendarmes français sous les ordres du gouvernement de Vichy.

5) A la fin de la guerre, le gouvernement de Vichy a mis en place la Milice qui a traqué les Juifs et les Résistants. Voir par exemple le cas de Paul Touvier.

LES ARRESTATIONS ET LA DÉPORTATION

Qui donnait les ordres d'arrestation des Juifs ?

Télégramme du Ministère de l'Intérieur demandant des listes de Juifs (Archives Départementales)
Lettre du Préfet régional concernant la destination des Juifs arrêtés la veille dans l'Aisne (Archives départementales)

Une élève de 5ème année d'une école secondaire de CSDM de Montréal (Québec) veut savoir ce qu'étaient les S.A. et les S.S.
Puisque le thème de cette page est la déportation des Juifs, j'ai fait une page sur le rôle des S.A. et des S.S. dans la persécution puis la déportation des Juifs .

Je voudrais avoir des exemples de familles juives déportées

L'histoire de Maurice Wajsfelner et des photos de sa famille
La déportation de la famille Natanson





Marie-Eve Arsenault, collégienne à Montréal (Canada) me demande: « Auriez-vous des renseignements à propos de la Gestapo Allemande ?»
Une nouvelle page sur la Gestapo .

Doriane de Pret, de Belgique, m'écrit : « je me permets de solliciter votre aide à propos d'un travail que je dois présenter dans le cadre de mon cours d'allemand et ayant pour thème "Berlin et les Juifs". J'aurais voulu savoir si vous aviez des documents à me fournir concernant l'arrivée des Juifs en Allemagne, et des anecdotes ou récits sur l'holocauste survenu pendant la triste période du IIIème Reich. »
J'essaie de répondre à cela dans une page nouvelle : " Les Juifs de Berlin et le nazisme "


Joël A., collégien de Ribauvillé (Vosges) me demande : «Pouvez-vous nous donnez un maximum de chiffres sur la déportation et détention des enfants . Exemple : les nationalités, le nombre, l'âge, le motif. Y avait il des survivants ? Faisait on des expériences sur les enfants ? »
Je réponds dans une page nouvelle : La déportation des enfants juifs de France





La rafle du Vél' d'hiv'

Alix S., d'un collège de Belgique, me demande :
« Comment s'est déroulée la rafle du Vél d'Hiv ? Où sont partis les Juifs arrêtés ce jour là ? Quelles sont les dates, SVP ? »

Je viens donc de créer une page sur la Rafle du Vél' d'hiv'

Bonjour je m'appelle Aurélie j'ai 20 ans et je suis actuellement en première année de CAP petite enfance. A la fin de l'année j'ai un dossier d'histoire à présenter et j ai choisi de parler de la Rafle du Vel d'hiv et du camp de Drancy.
Je voudrais s'il vous plait avoir plus de renseignement, je vous remercie par avance      
         Aurélie
Bonjour Aurélie,
Je suppose que tu t'es servie des pages de mon site pour faire ta recherche :

Bonjour je m'appelle Manon je suis en 3ème et je participe au concours de la Résistance et de la déportation. J'aimerais savoir ce qui arrivait aux juifs lorsqu'ils étaient découverts : est-ce qu'on les torturait ? Où ?
Qu'en était-il pour la personne qui cachait les juifs et comment procédait la Gestapo pour l'arrestation ; elle demandait leurs papiers...?  (février 2008)
Chère Manon,
Les Juifs arrêtés n'étaient pas torturés sauf s'ils appartenaient à la Résistance et qu'ils étaient arrêtés comme résistants. Il arrive cependant qu'il y ait des traitements cruels avant même d'arriver dans les camps de Pologne comme le montre cette histoire racontée par un ancien déporté

Ils étaient généralement arrêtés lors de rafles : tu peux regarder les consignes qui étaient données aux policiers français dans la page suivante : 

Voici un certain nombre de documents racontant ces arrestations :
Il y a eu des protestations aux arrestations.

Si tu veux savoir ce que devenaient les Juifs arrêtés, va voir à la fin de la page sur la Rafle du Vél d'hiv',  puis sur la page qui parle de Drancy.

Ensuite, tu peux étudier la page "De l'arrestation aux camps".

Tu voulais aussi quelque chose sur les arrestations de Justes qui cachaient des Juifs : tu peux te renseigner sur le pasteur André Trocmé et sur son cousin Daniel Trocmé.





Les Juifs ont-ils résisté ou se sont-ils laissé faire?

Laurie, du Collège Honoré de Balzac d'Issoudun, me demande des portraits de résistants juifs.
La résistance des Juifs et l'affiche Rouge
Voir aussi plus bas la question "Les Juifs se sont-ils révoltés ?"

Est-ce que la police française a participé aux arrestations de Juifs ?

Instructions de M. Hennequin, directeur de la police municipale, aux agents de police lors de la Rafle du Vél' d'Hiv' (Paris, 16-17 juillet 1942)

Est-ce qu'il n'y a que les Juifs qui ont été déportés ?

Je m'appelle Hélène AUDRY j'habite 61130 LE GUE DE LA CHAINE, je suis une élève de 3ème du collège Martin du Gard à BELLEME (61) et je voudrais savoir si les juifs uniquement ont été les victimes des nazis .
D'autres victimes du génocide : les tsiganes exterminés .
D'autres victimes des nazis : des homosexuels déportés





Est-ce que les policiers français pouvaient faire autrement que d'obéir aux ordres d'arrêter les Juifs?

Attestation concernant le comportement d'un policier soissonnais lors des rafles

Est-ce que certains Français ont aidé les Juifs?

La médaille des Justes pour deux couples soissonnais (Journal "L'Aisne Nouvelle" du 29 avril 1995)

Est-ce que certains Français ont dénoncé les Juifs?
Malheureusement oui et on a retrouvé des lettres comme celle présentée dans la page : une lettre de dénonciation





Est-ce qu'on sait exactement quelles personnes ont été déportées

Consultez la liste exacte de tout un train de déportation . C'est le convoi n°37 (Il y a eu, en tout, 80 trains de ce genre). Il est composé de 1004 personnes dont vous pouvez étudier, dans le détail, tous les noms, les origines. Vous avez les dates de naissance et vous savez qu'ils ont été tués en 1942. Vous pouvez facilement calculer leur âge au moment de la déportation.

On nous dit qu'il y avait des enfants, est-ce que c'est vrai ?

La dernière lettre de la petite Marie Jelen déportée à l'âge de 10 ans
L'histoire de Miryam Natanson déportée à l'âge de 13 ans

Où allaient les Juifs juste après leur arrestation en France ?

Carnets de fouille de Drancy
Carte postale envoyée de Drancy
La liste complète de tout un train de déportation : le Convoi N°37
La carte des camps d'internement en France
Extrait de la Liste d'un convoi de déportation : le Convoi N°67





Armelle, de l'Ecole Saint-Paul de Bergen (Norvège) me demande : «Y 'avait-il des camps en France? Qui les controlait ? » 
Pour répondre, il faut d'abord aller voir une carte des camps en France . Pour mieux comprendre qui dirigeait ces camps, le mieux est d'étudier le camp de Drancy où se succédèrent les gendarmes français, puis les SS, avec en particulier Aloïs Brunner .

Les journaux clandestins ont-il parlé des arrestations de Juifs ?

Une lycéenne du 94 demande  :« Je cherche des articles de journaux (clandestins) rapportant le déroulement d'arrestations de Juifs vers 1943. »
Les journaux clandestins n'étaient pas des journaux qui fonctionnaient par reportages, comme les journaux d'information actuels. C'étaient des journaux militants, qui donnaient les informations utiles pour organiser le combat de la résistance. J'ai fait une page avec des extraits de ces journaux : Les journaux clandestins ont informé les Français des arrestations


La déportation en Pologne
Nancy E. demande.« Dans quels camps ont été déportés les juifs de Varsovie ?»
Je lui conseille d'aller sur la page qui parle du Ghetto de Varsovie et ensuite d'aller voir les renseignements concernant le camp de Treblinka qui est le principal lieu d'extermination des Juifs de Varsovie. Il y eut aussi des Juifs de Varsovies envoyés dans d'autres camps, Auschwitz en particulier, mais c'est Treblinka qui fut le principal lieu de leur mort.






Pauline, du Collège Saint-Exupéry à Bourges, demande : Combien de Juifs Allemands ont-ils été déportés ? Quels ont été leurs réactions ?

Une nouvelle page a été faite : Les Juifs allemands face à la déportation


Un message reçu d'Angleterre, Anna, de la Herschel Grammar School, veut des « information sur les choses faites par les résistants sous la terre [= clandestinement, je suppose]...pour aider les Juifs »

J'ai donc réalisé une page sur la résistance juive et les enfants juifs.


Nadège Laici, de Genève, voudrait des informations sur le Ghetto de Varsovie.

J'ai donc réalisé une assez longue page évoquant la naissance du ghetto de Varsovie , les conditions de vie dans le ghetto, les déportation et l'insurrection finale.






Bonjour je mappelle Harmony P.,  je suis en classe de 3ème et jai un exposé a faire sur comment se deroulait le trajet des déportés pendant la 2ème guerre mondiale et je ne trouve aucun renseignement sur comment se passait la vie dans les trains si ils avaient à manger ou pas et je n'ai aucune photo.

Chère Harmony, voici quelques pages de mon site où tu trouveras ce que tu cherches :
miryam.htm
C'est l'histoire de la déportation de ma petite tante, Miryam, déportée à l'âge de 13 ans. Tu trouveras à la fin une description de son trajet en train.
serge_bio.htm
C'est le témoignage d'un ami, Serge Smulevic, regarde en particulier la partie qui s'appelle : "trois jours d'enfer"
serge5.htm
Le même Serge Smulevic a dessiné sa déporation en 1945. Il y a ce dessin de la montée dans les trains.
serge_poemes.htm
Des poèmes de Serge Smulevic : regarde en particulier celui qui s'appelle "Savez-vous ?"
enfants_deportes.htm
Il n'existe pas beaucoup de photos de cette déportation (qui aurait pris ces photos ?). Le dessinateur Cabu a tenté de reconstituer la montée des enfants dans un train de déportation, dans cette page.
photos_trains.htm
A la fin de la page, une photo prise lors de la déportation desjuifs hongrois et une autre de l'arrivée à Auschwitz
milles.htm
Le récit de la déportation d'enfants qui montent dans les trains au camp des Milles. Ce sont des gendarmes français qui organisent cette sale besogne.

Je m'appelle Beverly et j'ai 19 ans. J''ai lu beaucoup de livres et des documents sur internet, mais une question me reste dans la tête celle de savoir le fonctionnement officiel et clandestin du Ghetto de Varsovie.

Chère Beverly,
Voici une page nouvelle sur l'organisation du Ghetto de Varsovie.





Je cherche des renseignements sur les trains de la déportation

Le départ d'un train de déportation : le gouvernement de Vichy livre les enfants aux nazis puis déporte les parents (Témoignage).
Liste complète de tout un train de déportation : le Convoi N°37
Liste d'un convoi de déportation : le Convoi N°67 (Extrait)
Document et photos de la déportation vers les camps

Où se trouvaient les camps ?

Sandrine Mendizabal, collègienne à Saint-Jean-de-Luz, me demande une carte des principaux camps
Carte des principaux camps de concentration et d'extermination
La carte des camps d'internement en France

Un message reçu d'Angleterre  :
«Bonjour,  je ne suis plus au lycée, mais trouve votre site tres intéressant et très bien informé. J'aimerais savoir si vous avez des informations sur la participation au génocide de la Milice francaise

Je viens de réaliser une page sur le rôle de la Milice , en m'appuyant sur le procès de Paul Touvier






Tiphanie Czuhaj, élève du collège Sonia Delaunay à Gouvieux, dans l'Oise (60), me pose la question: « Y a t'il eu des camps de concentration en region parisienne pendant la guerre 39/45?»

Oui, il y en avait quatre.
Le principal, celui d'où partirent le plus grand nombre de convois de déportation vers Auschwitz était le camp de Drancy , sur lequel j'ai fait une nouvelle page pour te répondre.


Rémy Girard, élève du Collège André Cotte de Saint-Vallier (26) me demande une biographie de Paul Touvier.

J'ai repris la biographie de Michèle Cointet dans une page nouvelle : La vie d'un milicien criminel : Paul Touvier
On peut aussi voir la page sur le rôle de la Milice .

Bonjour, je m'appelle Samuel et suis en classe de 1ère et j'aurais besoin de renseignements concernant les toutes dernieres déportations des Juifs de France (surtout en quelle année et le mois si possible)
J'ai donc créé une nouvelle page : Le dernier convoi parti de Drancy





Bonjour je m'appelle Marjorie, j'ai 18 ans,  je suis en 2ème année de CAP coiffure et j'aimerai savoir comment tous ces gens ont été déportés sans que personne ne proteste ?
Merci d'avance, MARJORIE

Chère Marjorie,

J'ai fait une nouvelle page pour te répondre : "Est-ce que personne n'a protesté contre les arrestations de Juifs ?"




DANS LES CAMPS

Le camp d'Auschwitz

Chronologie du camp d'Auschwitz
Témoignage : un survivant du Sonderkommando d'Auschwitz raconte (Le commando spécial qui brûlait les corps dans les crématoires)
Le matin (Récit du lever et de l'appel du matin dans le camp d'Auschwitz, par Charlotte Delbo)



Adrien Lalau, collégien à Montevrain, me demande : « Comment les nazis choisissaient-ils les déportés qui allaient travailler ou directement à la chambre à gaz ? »

Les sélections (3 témoignages sur les sélections vers la mort dans le camp d'Auschwitz)







Je suis en 3°. Et je voudrais savoir la vie dans les camp et l’arrivée dans les camps et la résistance dans les camps ?
Merci  d’avance, Salut, Margreet,

Tout ceci se trouve en effet sur mon site.
Je reste à ta disposition si tu as besoin d'autres renseignements... Bon courage pour ce travail,

A part "le chant des marais", quelles chansons étaient chantées dans les camps ?
Renaud, élève de 3e
Salut Renaud,

On ne chantait pas beaucoup dans les camps, mais cela arrivait.
Ces chants étaient très variés puisque des gens de toutes les nationalités étaient réunies là.
A Auschwitz, il y avait un orchestre qui jouait de façon obligatoire en particulier au départ pour le travail et lors de l'arrivée de convois. Voir la page La Musique dans les camps.
Dans la page sur les berceuses yiddish   tu trouveras des berceuses en langue yiddish (langue juive de Pologne). Regarde en particulier la dernière de la page chantée par une mère qui part vers les camps : "Silence, silence..."
Et puis, on trouve parfois des chants dans d'exceptionnels moments comme ce "Noël dans un camp de concentration".

Je cherche des renseignements sur d'autres camps.

« Bonjour, j'aimerais avoir des témoignages assez récents si possible de personnes qui ont été déportées à Treblinka. Et si, également je pouvais avoir des photos de ce camp, je vous en serai très reconnaissante ! Merci.»
Une élève du Collège René Cassin de Cosne-sur-Loire
Difficile de te répondre. Treblinka était uniquement un camp d'extermination. Très peu de survivants donc. D'autre part, le camp a été détruit en 1943, très peu de photos donc (j'ai réuni celles que j'avais dans une page).
Quelques images du camp de Treblinka
L'enfer de Treblinka , par Vassili Grossman (UN CONSEIL : long texte, utilise la table des matières qui est au début pour trouver ce que tu cherches)







Loïc Piau, un adulte, demande : « Mon grand père (ancien déporté) recherche la liste complète des camps de travail forcé et d'extermination nazis. Merci pour lui »
Voici donc la Liste des camps et lieux d'internement . Une longue liste !

Marion et Anne, 13 ans, élèves de 4ème du collège Himmelsberg de Sarreguemines m'écrivent :
"Nous faisons un exposé sur Anne FRANK, en allemand, et nous souhaiterions des renseignements sur le camp de Bergen-Belsen.
Nous vous serions reconnaissantes de nous apporter quelque réponses.
MERCI d'avance."

 
Voici donc une nouvelle page :
Le camp de Bergen-Belsen où Anne Frank trouva la mort

« Je m'appelle Judith B., j'ai 12 ans et j'aurais voulu savoir quelles étaient les conditions de vie dans les camps de déportés. »
et une autre question assez proche :
« Quelles étaient les conditions de vie dans les camps d'Auschwitz » (Marie et Sandrine, 14 ans, 3ème)

J'ai donc créé une nouvelle page réunissant des liens, des informations et quelques documents nouveaux, sur les conditions de vie dans les camps.







Luisa Cornazzani me demande des renseignements sur le camp de Dora.
Une nouvelle page sur l'usine souterraine devenue l'enfer de Dora .

Ghislain Mayer, lycéen de Nancy, me demande: «En quelle année la solution finale a-t-elle été mise en oeuvre?»

J'ai donc créé une page nouvelle : Quand la Shoah a-t-elle commencé?

Monsieur Karl Schaff, de Bruxelles, qui n'est pas un élève mais un adulte, se pose tout de même la question : « Est ce que il y a une personne qui en est ressortie vivante et si oui a-t-elle écrit un livre pour témoigner de l'ambiance des soirs un peu spéciale comme les soirs de Noël ou du nouvel an enfin, je me demande si le temps était compté, comment cela se passait-il ? »
J'ai trouvé le récit de Robert Antelme : " Noël dans un camp de concentration "







Quelles étaient les conditions de vie dans les camps ? 

« Bonjour,  nous voudrions donc savoir par des images expliquées les conditions de vie des déportés dans le train "de la mort" et dans les camps. Merci d'avance                Pauline et Caroline, élèves de 3e au collège Jules Marouzeau, Creuse »
J'y ajoute un récit du lever dans le camp d'Auschwitz. Lisez-le, vous verrez qu'il indique bien ce que ressentaient les déportées. Dominique Natanson
Le matin (Récit du lever et de l'appel du matin dans le camp d'Auschwitz, par Charlotte Delbo)
Document et photos de la déportation vers les camps
Photos de la vie et de la mort dans les camps 

« Quels sont précisément tous les objets des prisonniers utilisés par les Allemands ? » me demande David, lycéen à Blois.
Et que devenaient les affaires prises aux déportés ?
Le "Canada", le pillage des affaires des déportés

Je voudrais des renseignements sur l'extermination des handicapés physiques.

« Salut, je m'appelle Camille, je suis en 3ème au Collège Alain Fournier à Clamart et j'aimerais avoir plus de documents sur les victimes du génocide qui ne sont pas juives (j'aimerais surtout avoir des renseignements sur la déportation des handicapés mentaux et physique ).
             Camille.»
L'extermination des malades mentaux et des handicapés : les premières chambres à gaz







La faim dans les camps

Pauline élève de 1ère S au Lycée Jeanne d' Albret à St Germain-en-Laye (78100), a choisi comme thème de TPE (Travaux Personnels Encadrés), la malnutrition dans les camps nazis. Elle demande : « des informations assez précises sur la santé des déportés, plus particulièrement liées à la malnutrition et à la ration alimentaire. »

Je la renvoie vers une nouvelle page spécialement créée :
Le rapport du « docteur » Hans Münch, sur la faim et l'espérance de vie à Auschwitz

En mars, je vais faire un voyage en Pologne et pour cela je dois faire un exposé sur les femmes déportées. J’ai regardé votre site qui est très intéressant (il a servi pour de nombreux camarades de mon voyage) mais malheuresement je n’ai rien trouvé pour mon exposé sur les femmes… 
 Je vous remercie d’avance pour votre recherche.
     Thibault

Voici quelques pistes sur les femmes déportées dans les pages existantes

En mars, je vais faire un voyage en Pologne et pour cela je dois faire un exposé sur les femmes déportées. J’ai regardé votre site qui est très intéressant (il a servi pour de nombreux camarades de mon voyage) mais malheuresement je n’ai rien trouvé pour mon exposé sur les femmes… 
 Je vous remercie d’avance pour votre recherche.
 

Thibault

Voici quelques pistes sur les femmes déportées dans les pages existantes






Je voudrais lire un poème qui exprime l'horreur de tout ça.

Un poème de Benjamin Fondane
Une connaissance inutile (poème de Charlotte Delbo, rescapée d'Auschwitz)

Je m'intéresse aux enfants juifs déportés.

L'histoire de Maurice Wajsfelner et des photos de sa famille
La dernière lettre de la petite Marie Jelen déportée à l'âge de 10 ans
L'histoire de Miryam Natanson déportée à l'âge de 13 ans
Le départ d'un train de déportation : le gouvernement de Vichy livre les enfants aux nazis puis déporte les parents (Témoignage).

Qu'est-ce que la Shoah ?

Qu'est-ce que le "génocide des Juifs"?

Je m'appelle Hélène AUDRY j'habite 61130 LE GUE DE LA CHAINE, je voudrais savoir ce qu'est la SHOAH , je suis une élève de 3ème du collège Martin du Gard à BELLEME (61).
La signification du mot SHOAH







Sylvain Lajeunesse, un collégien du CFP des Riverains, Le Gardeur (Canada) m'écrit : « Je voudrais en savoir plus sur les expériences médicales ou autres dans les camps nazis.»

Voici, pour lui répondre, une page où j'ai placé quelques documents et une biographie du Docteur Mengele
Voiir aussi ce qu'en écrit Raoul Hilberg

Jean-Nicolas Rougeas, lycéen du lycée Ph. de Girard à Avignon me pose la question des "fonctions économiques des camps". Voici quelques documents pour aborder la question.
Les grandes entreprises allemandes dans les camps nazis

Olivier, un lycéen me demande :
« Que sait-on sur le système concentrationnaire nazi ? (les nazis avaient-ils tout planifié ? Est-ce que tout ce qui se passait était "contrôlé" et prévu d'avance ?) »
J'ai donc ajouté une page où deux historiens résument les positions en présence dans ce débat
(NIVEAU LYCÉE)
Débat entre historiens : les intentionnalistes et les fonctionnalistes







De nombreux élèves de collège et de lycée, et quelques professeurs, m'interrogent sur l'art et la littérature dans les camps et au sortir des camps qui étaient le sujet du Concours de la Résistance et de la Déportation. Voici quelques pistes : 






Pourquoi les Juifs ne se sont pas révoltés dans les camps ?

Les Juifs se sont parfois révoltés. Voici quelques exemples :
Témoignage : un survivant du Sonderkommando d'Auschwitz raconte (Le commando spécial qui brûlait les corps dans les crématoires. Il raconte la tentative de révolte)
La révolte du camp de Treblinka (UN CONSEIL : le texte est très long, donc ce lien vous emmène directement au passage qui parle de la révolte du camp)

Certains Juifs ont-ils collaboré ?

(Niveau LYCÉE)
André Baur, la tragédie de la collaboration de Juifs avec le fascisme
A propos de la collaboration de Juifs à la Shoah, le point de vue d'Hannah Arendt

A-t-on des preuves de la volonté de Hitler d'exterminer les Juifs ?

Voyez ces extraits du journal de Goebbels , l'un des principaux chefs nazis.








Le travail dans les camps nazis
« Bonjour, je m'appelle Maylis et je suis collégienne. Nous devons faire un dossier sur le travail dans les camps de concentration et d'extermination nazis. J'aimerai avoir des renseignements sur les travaux dans les camps. Merci d'avance »
« Bonjour, Julien L., étudiant au collège à Nîmes. J'aimerais avoir des précisions sur le travail dans les camps, s'il-vous-plaît. Merci à l'avance. »
«Bonjour. Je m'appelle Marie et je suis en seconde.
On parle souvent du travail forcé des déportés détenus dans les camps mais on parle rarement des différentes activités dans ces travaux. Pourriez-vous me donner des renseignements sur les différents travaux que les déportés étaient forcés d'exécuter. Merci d'avance de votre réponse. »

J'ai donc créé une nouvelle page sur le travail dans les camps nazis.

Plusieurs élèves ont fait le concours de la Résistance et de la Déportation 2009 dont le thème est : Les enfants et les adolescents dans le système concentrationnaire nazi.
Il y a déjà plusieurs pages dans mon site qui traitent de cette question :
Arrestations, déportation, résistance Les enfants dans les camps, les massacres d'enfants
La mémoire de la déportation des enfants
On peut s'interroger de la manière dont on se souvient de ces enfants : il y a la manière Sarkozy, manipulatrice  et dangereuse, heureusement abandonnée, et il y a des expériences différentes comme cemme de la dénomination d'un collège qui a pris le nom de Maurice Wajsfelner, avec les réactions des élèves à ce travail de mémoire.







Je m'appelle Lauraine je suis actuellement en CAP d'Esthétique.
j'ai un dossier à présenter, et le mien porte sur le camp d"extermination d'Auschwitz
 et je cherche un tableau représentant les morts des camps d'Auschwitz,  
et aussi tout ce que les prisonniers ont pu vivre après la sélection .
merci de votre aide. 
Salut Lauraine,
Tu as une page sur le nombre de victimes juives en général : nombre_de_victimes.htm
Mais tu peux aussi t'intéresser aux convois de la déportation des Juifs de France qui te donne le nombre de convois (presque tous pour Auschwitz) et le nombre de survivants en 1945 (très peu) : liste_convois.htm
Après, c'est plus compliqué quand tu demandes "tout ce que les prisonniers ont pu vivre après la sélection" !
Tout, vraiment ?
Tu sais que c'est difficile à raconter "tout" ça...
Je t'invite à lire d'abord le poème de Charlotte Delbo qui a vécu à Auschwitz : vous_voudriez_savoir.htm
Ensuite, tu peux aller dans la page des témoignages : tu y trouveras des liens vers des témoins qui parlent de ce qu'ils ont vécu à Auschwitz : textes.htm
Enfin, tu peux t'informer auprès d'un rescapé, mon ami Serge Smulevic dont tu verras la vie, les témoignages et les dessins ici : serge_bio.htm

Ilana Benhaim, 13 ans, en classe de 4e dans la ville de Limeil Brevannes, me demande des photos et des renseignements sur la libération du camp d'Auschwitz, le 27 janvier 1945.
J'ai donc réalisé une page La libération du camp d'Auschwitz en utilisant en particulier, le témoignage de Primo Levi.

APRES LES CAMPS

« Je voudrais connaitre le nombre de victimes du système concentrationnaire nazi. »
Nombre de victimes

Qu'est-ce qu'un « crime contre l'humanité » ?

Une définition du crime contre l'humanité , par Pierre Truche

Pascale, du Collège Carnot d'Argenteuil me demande : « Quelle fut l'attitude des alliés pendant et après la guerre face à ce génocide?   ».
Pour répondre sur leur attitude pendant la guerre, je n'ai pas véritablement trouvé de documents. Je suis donc allé dans une "Histoire du peuple juif au XXème siècle" et j'ai repris un passage de l'historien Simon Epstein sur le sujet.





Est-ce qu'il faut encore parler de tout ça ?

(Niveau LYCÉE)
Ne pas oublier , une réflexion de Vladimir Jankélévitch sur le ressenti et le ressentiment

Est-ce que les nazis ont été punis ?

Le procès de Nuremberg : les accusés, le verdict et le lien avec la Shoah (notices biographiques, portraits et informations sur le verdict)
Ce qu'ils sont devenus : le sort de plusieurs centaines de criminels nazis et de quelques complices
Klaus Barbie, le tortionnaire de Jean Moulin, l'organisateur de la déportation des enfants d'Izieu (son procès)

Est-ce que les nazis jugés avaient des avocats ?

Maude L., étudiante au secondaire, Salaberry de Valleyfield, Québec, me demande : « Bonjour, j'aimerais savoir qui sont tous les avocats de la défense lors du procès de Nuremberg ? Merci à l'avance »

J'ai donc ajouté des précisions sur la page concernant le procès de Nuremberg.





Un lycéen du Lycée Blaise Pascal de Lentilly dans le Rhône me demande des renseignements sur le procès de Klaus Barbie .
Klaus Barbie, le tortionnaire de Jean Moulin, l'organisateur de la déportation des enfants d'Izieu



J'aimerais savoir ce qu'en pensent d'autres jeunes.

(NIVEAU COLLEGE)
Des élèves s'expriment sur le destin tragique d'un enfant juif (par les élèves du collège Maurice Wajsfelner) 





Est-ce que les familles juives, après la guerre, ont su tout de suite ce qu'étaient devenus leurs parents ?

Certificat de déportation

Faut-il pardonner ?
Jean-Marie Vingerhoets, étudiant à Charleroi (Belgique), me demande : « Avez des témoignages ou autre sur le pardon (avec différentes opinions, par exemple : "Oui, je leur pardonne" ou "Non, je ne leur pardonne pas ) ? »
D'autres élèves me posent des question sur le pardon, après Auschwitz.
J'ai donc réalisé une page La question du pardon qui renvoie à des adresses où cette question est traitée, avec différents points de vue.
 

Les survivants

« J'aimerais savoir que sont devenus les survivants des camps de déportation : comment se sont-ils réadaptés à la vie ? Quelles conclusions ont-ils tirés de ce génocide? Pensent-ils que cela pourrait se reproduire? Pourquoi?»
Angelina, de Lyon
 Chère Angelina,
Ta question est intéressante. Je cherche dans les témoignages des survivants. En attendant, je te propose de lire ce poème de Charlotte Delbo, écrit à son retour de déportation :
Une connaissance inutile (poème de Charlotte Delbo, rescapée d'Auschwitz)





Pense-t-on encore à tout ça ? La France a-t-elle reconnu ses responsabilités dans le génocide ?

On me demande si en France, on parle encore de tout ça, si on fait des cérémonies...
On demande aussi si la France a reconnu ses responsabilités dans cette hgorreur.
Le gouvernement français vient de faire une loi qui crée une Journée nationale à la mémoire des victimes des crimes racistes et antisémites de l'Etat français et d'hommage aux « Justes » de France 

L'antisémitisme, aujourd'hui, en France
Céline Barbier, lycéenne du Lycée Ambroise Paré de Laval (53) demande : «J'aimerais savoir si dans les dix dernières années il s'est produit des exemples d'antisémitisme dans le monde mais plus particulièrement en France. Car on parle surtout de l'antisémitisme pendant la guerre de 1939-1945 (Hitler et gouvernement de Vichy) mais on ne parle jamais de cette forme de racisme dans le monde d'aujourd'hui.»

Une nouvelle page va te donner ces informations : L'antisémitisme aujourd'hui, en France . J'y insiste sur l'exemple de la profanation de Carpentras et j'évoque aussi l'antisémitisme des banlieues. Cette page est régulièrement actualisée, comme récemment sur lq question des profanations de cimetières juifs.

Le conflit du Proche-Orient
Badir, Gwendoline et Valentin (Paris XXe) me demandent de l'aide :
" Nous sommes un groupe de trois élèves de Première qui préparons un débat d'ECJS sur le conflit du Proche-Orient. Est-ce que vous pouvez nous aider ?
Voici nos questions : 1) Quel rapport y a-t-il entre le génocide des juifs et le conflit avec Israël ?   2) Est-ce que les massacres qui ont eu lieu à Gaza ne seraient pas un peu un génocide aussi. "

Attention dans la manipulation des mots ! Il n'y a pas de génocide au Proche-Orient. Vous trouverez une page pour vous aider à faire des recherches, en écoutant tous les points de vue. (NIVEAU LYCEE)





Où trouver des sites pour lutter contre le racisme ?

Quelques liens pour garder mémoire : Dans cette page vous trouverez quelques liens vers des sites qui permettent de "garder mémoire" et de lutter contre le racisme.
 

Pourquoi certains nient-ils l'existence des chambres à gaz, des camps d'extermination ? Quel intérêt y a-t-il à réviser l'histoire, notamment en ce qui concerne le génocide des juifs ?

(NIVEAU LYCÉE)
Voici, pour répondre, l'analyse faite par Martine Aubry et Olivier Duhamel, dans le Petit dictionnaire pour lutter contre l'extrême-droite.
Et aussi Qui sont les négationnistes ? avec la réponse de Charlotte Delbo à Faurisson

Où trouver des romans et des livres documentaires qui évoquent le racisme ?

Thème de lecture : le racisme, romans et documentaires proposés en classe de 3ème, par Rachel Lardy, prof. de français et la Bibliothèque municipale de Soissons





*

Illustration François Lemaire, Soissons