Un article paru dans les Cahiers Pédagogiques (n° de novembre 1998)

Papon, la désobéissance et l'éducation

"Le mal n'est jamais radical, il est seulement extrême"

Hannah Arendt

Il est des choses plus importantes que le mode d'élection des sénateurs, au programme d'éducation civique des élèves de 3ème. Les "programmes" dans ce domaine accumulent des notions dont certaines prennent de l'importance (et encore) que lorsqu'on est convaincu de l'intérêt de la démocratie et des Droits de l'Homme.

Faire de l'éducation civique, c'est donc chercher à développer des démarches qui touchent réellement nos élèves, qui transforment quelque chose en eux. Sans proposer, dans une revue aussi sérieuse que les Cahiers Pédagogiques, de jeter les programmes par-dessus les moulins, j'aimerai suggérer aux collègues inquiets par leur respect scrupuleux de réfléchir un instant au premier des termes d' "éducation civique". Il nous impose des devoirs particuliers.

La presse, l'actualité et l'histoire

Pour travailler sur le procès Papon, il était nécessaire d'initier une démarche qui déscolarise le propos. Faire travailler, dans les premiers jours du procès, à partir d'articles de presse recherchés par les élèves (Voir fiche de travail jointe), garantissait une véritable recherche, dans la "vraie vie", avec sa complexité, ses difficultés qui ne sont pas mâchées par les habitudes scolaires du "métier d'élève".

Le travail sur la presse permet aussi, dans le cas du procès Papon, d'accompagner une réflexion collective qui se déroule au même moment dans la société sur la responsabilité de Vichy.

Pour aider à concrétiser ce que signifie la déportation des Juifs, on s'appuiera sur des exemples locaux : ceux de la famille Wajsfelner de Soissons, déportée en deux vagues : 1942 avec arrestation par la police française, 1944 où ce fut la Gestapo qui arrêta.

Le rejet du mal vers l'extérieur, obstacle à l'éducation aux Droits de l'Homme

Le travail sur la presse permettait d'espérer qu'on sortirait de l'approximatif. Car pour des élèves de 14-16 ans, l'explication de l'horreur de la déportation doit être rejetée hors de leur propre vie et placée dans une sphère qui ne les mette pas en danger, quelque part du côté des "Boches" et de la "folie de Hitler".

Cette tentation de limiter le mal à une sphère radicale totalement extérieure à leur propre vie et aux choix qu'ils auront à faire dans leur vie d'adulte, est un obstacle majeur à une progression de leurs conceptions sur les Droits de l'Homme. Pour prolonger les propos d'Hannah Arhendt à propos du procès Eichmann, attribuer une radicalité incompréhensible au mal que constitue la participation à la Shoah constitue un obstacle au repérage, dans notre société, des germes d'un mal qui peut devenir extrême.

Bousculer ce rejet implique une déstabilisation dans un domaine assez délicat. Peut-on imposer à de jeunes esprits et sans préparation les scènes d'horreur des camps nazis ? Ce n'est pas en ce début d'année que je présenterai "Nuit et Brouillard", aidons-les seulement à percevoir ce "crime de bureau" commis par Maurice Papon.

Le droit à la désobéissance

Une fois établis les faits, sans exagération et sans minimisation, une fois repéré le fait majeur de la participation de Français au plan d'extermination des Juifs, la discussion peut s'engager sur des bases assez profondément renouvelées. Il n'est pas habituel qu'un enseignant (même pédago-démago) évoque ou fasse évoquer le devoir de désobéissance. Il s'agit naturellement d'aider les élèves à structurer, autour des valeurs des Droits de l'Homme, des interdits fondamentaux.
Dominique Natanson

Formateur IUFM Académie d'Amiens

Dominique.Natanson@wanadoo.fr

 

Fiche de travail :

Travail de recherche d’histoire et d’éducation civique

Le procès de Maurice Papon

Au début du mois d’octobre 1997, s’ouvre le procès de Maurice Papon. Votre recherche éclaircira le rôle de certains Français dans la collaboration et dans l’extermination des Juifs. Ce que doit contenir votre dossier :
  1. Recherche dans la presse
  2. Vous trouverez entre 1 et 4 articles concernant le procès Papon. Vous choisirez surtout des articles qui décrivent ce qu’a fait Papon, ce qu’on lui reproche et des récits de témoins, de survivants, de gens dont la famille a été exterminée.

    Vous prendrez des articles et non des pages entières de journal (où il peut y avoir plusieurs articles). Vous pouvez utiliser des PHOTOCOPIES d’articles. Vous choisirez un quotidien ou un hebdomadaire.

    Vous LIREZ ces articles, en surlignant ce qui correspond à la recherche.

  3. Des explications sur ce qu’on reproche à Maurice Papon
  4. Vous rédigerez un texte court et simple (compréhensible par un élève de 4ème moyen) expliquant les faits reprochés à Maurice Papon.

  5. Un travail d’explication du vocabulaire concernant les " crimes contre l’humanité " et leur caractère " imprescriptible "
  6. Vous expliquerez ensuite pourquoi Maurice Papon est jugé si longtemps après.

    Dans ce texte, vous expliquerez ce qu’est le " crime contre l’humanité " défini à Nuremberg en 1945, et ce qu’est un crime " imprescriptible ". (manuel page 114 + dictionnaire)

  7. Un travail complémentaire sur la carrière de Maurice Papon (facultatif)

  8. Si vous trouvez les renseignements dans les journaux et si vous souhaitez rendre un dossier complet, vous vous intéresserez à la carrière de Maurice Papon après la guerre :
    - Comment a-t-il fait pour éviter d’être jugé en 1945 ?
    - Quel crime a-t-il organisé le 17 octobre 1961 alors qu’il était préfet de la Seine ?
    - Quelle carrière a-t-il eu ensuite durant le septennat de M. Giscard d’Estaing ?
  9. Un travail de recherche concernant le rôle des Français dans l’arrestation de la famille Wajsfelner à Soissons
Vous rechercherez dans le livre " La mémoire juive en Soissonnais " (au CDI) les responsables de l’arrestation et de la déportation de la famille Wajsfelner : Jankiel et Bella, les parents ; Charles et Maurice, les enfants. L'évaluation du dossier documentaire portera sur les objectifs suivants : 1) Présenter un dossier documentaire 2) Trouver les renseignements et les organiser

Cet article est paru dans le supplément "Retour sur la citoyenneté" des Cahiers Pédagogiques. On peut aller sur le site de ce mouvement pédagogique :
Bandeau de la revue 3les Cahiers Pédagogiques faisant lien
 
Sur le procès Papon, voir aussi la page : Quatre criminels contre l'humanité, dans ce site.

sommaire
autres documents
Rechercher dans le site
page pour les élèves