LISTE DES LIEUX DE DEPORTATION, D'INTERNEMENT ET GHETTOS

Cette liste s'efforce d'être la plus complète possible. Elle comporte cependant sans doute des oublis, des erreurs d'orthographe des noms géographiques. Merci de m'aider à la compléter et à la rectifier
I - Camps relevant de la Gestapo, des S.A. ou des S.S., ayant fonctionné en Allemagne de 1933 à 1937.
II - Grands camps et leurs kommandos : Auschwitz , Buchenwald et Dora , Dachau , Flossenburg , Gross-Rosen , Lublin-Maïdanek , Mauthausen , Natzweiler-Struthof , Neuengamme , Papenburg , Ravensbruck , Sachsenhausen , Stutthof
III - Camps d'extermination
IV - Camps spéciaux et divers.
V - Prisons et forteresses allemandes.
VI - Prisons, forteresses et camps d'internement en France, en Afrique du Nord et en Indochine
VII - Ghettos

I - Camps relevant de la Gestapo, des S.A. ou des S.S., ayant fonctionné en Allemagne de 1933 à 1937

 La liste ci-après, extraite du répertoire en 1964 par le Service International des Recherches, est limitée aux camps les plus connus. N'y figurent pas plusieurs des premiers camps, comme Dachau , Oranienburg, Papenburg, etc., qui se sont développés après 1937 et figurent par la suite..
 La liste des K.Z. de la première période n'a jamais pu être établie avec précision. Déjà, le «LIVRE BRUN», publié à Paris en 1935, par les Editions du Carrefour, signalait l'existence à cette époque d'environ 45 camps de concentration. Il est certain que, pour cette période, le nombre de ces camps était bien supérieur.
  1. AHRENSBOCK Fermé en 1936.
  2. BAD SULZA : De juillet 1933 à juillet 1937.
  3. BERGKAMEN Fermé en mars 1938.
  4. BERLIN-TEMPELHOF «COLUMBIA» Du 27 décembre 1934 au 5 novembre 1936.
  5. BOERGERMOOR De 1933 à 1934 (Kommando de Papenburg).
  6. BRANDENBURG-HAVEL De septembre 1933 à avril 1934.
  7. BRAUWEILER De 1933 à mars 1934.
  8. BREDOW De 1933 à 1934.
  9. BRESLAU DURRGOY De mars 1933 à juillet 1934.
  10. COLDITZ Du 23 janvier 1934 au 31 mai 1934.
  11. ESTERWEGEN-HUMMLING Ouvert le 15 juin 1933, devient en septembre 1936 kommando de Sachsenhausen.
  12. KUHBERG-ULM De décembre 1933 à juillet 1935.
  13. LICHTENBURG De juin 1933 à août 1937.
  14. LICHTENBURG (F.) De décembre 1937 à mai 1939.
  15. MORINGEN-SOLLING Du 20 avril 1933 à octobre 1933.
  16. MORINGEN-SOLUNG (F.) Du 8 décembre 1936 au 21 mars 1938, devenu par la suite un camp spécial (S.S. Sonderlager).
  17. HAMBURG-FUHLSBUTTEL Du 24 août 1933 au 23 février 1935.
  18. HAMBURG-WITTMOOR Du 10 juin 1933 au 18 octobre 1933
  19. HAMMERSTEIN De 1933 à 1935.
  20. HEUBERG Du 27 mai 1933 à décembre 1933.
  21. BURG HOHENSTEIN De l'été 1933 à juin 1935.
  22. KEMMA WUPPERTAL-BARMEN De 1933 à 1934.
  23. SACHSENBURG De mai 1933 à décembre 1937.
  24. SACHSENBURG-Schloss Augustusburg Du 1er octobre 1934 au 17 novembre 1934.
  25. SACHSENBURG-Colditz Dissout fin mai 1934.
  26. SACHSENBURG-LüIzulhöhe Du 19 avril 1934 au 16 août 1934.
  27. SONNENBURG-NEUMARK De juin 1933 au 23 avril 1934.

II - Grands camps et leurs kommandos

AUSCHWITZ-OSWIECIM (HOMMES ET FEMMES)

KOMMANDOS EXTERIEURS

    1. :ALDORF-PLESS ZWEIL  : Charbonnages du Prince PLESS.
    2. ALTHAMMER-STARA
    3. KUSNICA
    4. BABICE
    5. BERUNA-BIERUN
    6. BIRKENAU-BRZEZINKA (AUSCHWITZ II)  : Camp d'extermination ; travaux de terrassement et de construction.
    7. BISMARCKCHUTTE-HAJDUKI BOBRECK Distillerie
    8. BRUNN
    9. BRUNTAL-FREUDENTHAL BUDY Travaux agricoles.
    10. CHARLOTTENGRUBE-HUTA KAROLINA Mine de charbon.
    11. CHELMEK Mine de JANINA.
    12. CHORZOW Mine.
    13. CHROLEWSKA-HUTA KONIGSHUTTE Mine.
    14. CHRZANOW-KRENAU Mine.
    15. CMENTARNA LAGISKA Central électrique ; Mine.
    16. CZECHOWICE Firme VACCUUM.
    17. CZECHOWICE - DZIEDZICE
    18. CZERNICA
    19. DZIEDZICE-CZECHOWICE ERNFORST SLAWECICE
    20. FREUDENTHAL-BRUNTAL FURZTRNGRUBE-HUTA KSIAZECA
    21. GLEIWITZ-GLIWICE I, II, III, IV Construction WERLIN ; usines à gaz ; réparation voies ferrées.
    22. GUNTHERGRUBE (près de MUSLOWICE-MYSLOWITZ)
    23. HARMEZE-PLAWY HINDENBURG-ZABRSE Usine métallurgique.
    24. JAWISZOWICE-JAWISCHOWITZ Mine ; Firme CLOTZ.
    25. JAWORZNO KOBIOR (mine de charbon)
    26. LAGIEWNIKI-SLASKIE-HUBERTUSHUTTE Métallurgie.
    27. LEPZINKY-LAWKI
    28. LESSLAU-LAWKI
    29. LESSLAU-WLOCLAWEK
    30. LIBIAZ MALY Mine.
    31. LUKOW Mine.
    32. MONOWITZ-MONOWICE (AUSCHWITZ III)
    33. BLECHHAMMER
    34. BUNA
    35. GOLLESHAU
    36. LAURAHUTTE Usine Buna ; usine d'hydrogénation ; centrale électrique, serrurerie, métallurgie ; appareillage ; construction, etc.
    37. MYSLOWICE-MYSLOWITZ Mine.
    38. NEUSTADT/PRUDNIK
    39. PEISKRETSCHAM-PYSKOWICE Chemins de fer.
    40. PLAWY - HARMEZE
    41. RAJSKO
    42. RYBNIK Mine.
    43. RYDULTOWY Mine.
    44. SCHWIENTOCHLOWlTZ-SWIETOCHLOWICE Métallurgie.
    45. SIEMIENWICE Métallurgie.
    46. SOSNOWICE Constructions mécaniques.
    47. STARA KUNISCA-ALTHAMMER
    48. TRZEBINIA
    49. WLOCLAWEK-LESSLAU
    50. ZAZOLE Rattaché au camp central.
    51. ZITTAU Usine d'aviation.

  BUCHENWALD et DORA-MITTELBAU

KOMMANDOS EXTERIEURS

  DACHAU

KOMMANDOS EXTERIEURS
    1. ALLACH Manufacture de porcelaine ; Organisation. TODT ; BMW.
    2. ALLACH-HARLSFELD/MOOSACH Organisation TODT
    3. ALLACH-ROTHWAIGE/MOOSACH Organisation TODT
    4. ALLERSDORF-LlEBHOF
    5. AMPERMOCHING Assèchement d'étangs.
    6. ASBACH - BAUMENHEIM : MESSERSCHMITT.
    7. AUBING (NEU)
    8. AUFKIRCH - KAUFBEUREN : Usines DORNIER.
    9. AUGUNSTENFELD - POLLNHOF
    10. AUGSBURG MESSERSCHMITT ; chemins de fer.
    11. AUGSBURG - HAUNSTETTEN (F.) Usines MICHEL.
    12. AUGSBURG - PEERSE : MESSERSCHMITT
    13. AUGUSTENFELD - POLLNHOF
    14. BAD - ISCHL Kommando de bûcherons.
    15. BAD - ISCHL SAINT WOLFANG : STROBL
    16. BAD TOLZ
    17. BAUBRIGADE XIII : Brigade de constructions.
    18. BAYERSOIEN :Service du bureau du bureau du parti national-socialiste
    19. BAYRISCHEZELL : Hôpital militaire S.S.
    20. BICHL (F. et Enfants) : Traitement du lin.
    21. BIRGSAU - OBERSTDORF Constructions S.S.
    22. BLAICHACH : B.M.W.
    23. BRUNINGSAU
    24. BURGAU : MESSERSCHMITT ; firme KUNO.
    25. BURGHAUSEN : Firme UNIC.
    26. BURGKIRCHEN
    27. DONAUWORTH
    28. DURACH-KOTTERN : MESSERSCHMITT.
    29. ECHING : Organisation TODT.
    30.  ELLWAGEN : Bataillon de réserves de motocyclistes S.S.
    31. EMMERTING- ENDORF : Firme UNIC.
    32. ESCHELBACH : Bureau du parti national socialiste.
    33. FISTENAU par FISCGABACHAU : Firme MARX.
    34. FELDAFING : Constructions.
    35. FISCHBACHAU
    36. FISCHEN  : MESSERSCHMITT.
    37. FISCHHORN/BRUCK
    38. FREISING : Service des autorités locales.
    39. FREIDOLFING (F.)
    40. FREIDRICHSHAFFEN : Usine ZEPPELIN.
    41. FULPMES : Ecole de Haute Montagne.
    42. FUSSEN-PLANSEE (F.) : Hôtel «FLORELLE» ; Constructions.
    43. GABLINGEN : ESSERSCHMITT.
    44. GARMISCH-PARTENKIRCHEN : Hôpital militaire S.S. ; constructions
    45. GERMENING-NEUABING
    46. GMUND : Constructions de galeries.
    47. GRIMOLSRIED-MITTELNEUFNACH : Organisation TODT.
    48. HALLEIN : Bataillon de réserve et d'instruction des chasseurs alpins S.S.
    49.  HAUSHAM-VORDERECKARD (F.)
    50. HEIDENHEIM : Ecole de la police.
    51. HEPPENHEIM : Institut allemand de recherches.
    52. HORGAU-PFERSEE : MESSERSCHMITT.
    53. INGOLSTADT : Chemin de fer.
    54. INNSBRUCK : Construction de routes.
    55. ITTER (F.) : Château ITTER.
    56. KARLSFELD  : Organisation TODT.
    57. KAUFBEUREN : B.M.W. ; dépôt de bois.
    58. KAUFERING (H. et F.) : Organisation TODT ; DAG ; usine de dynamite. Usines DORMIER ; MESSERSCHMITT
    59. KAUFERING ERPFTING  : HURLACH, LANDSBERG, LECHFELD, MITTEL-NEUFNACH, REIDERLOCH, SCHWABEGG, SCHWABMUNGHEIN, TURKENFELD, TURKHEIM, UTTING
    60. KEMPTEN-KOTERN : Services locaux ; firme SACHSE.
    61. KONIGSEE
    62. KRUCKLHALM
    63. LANDSHUT-BAYERN :  Outillage ; Organisation TODT.
    64. LAUINGEN : MESSERSCHMITT
    65. LIEBHOF
    66. LIND : Château de LIND.
    67. LOCHAU : Usine bavaroise de métaux légers.
    68. LOCHHAUSEN : B.M.W. constructions.
    69. LOHOF
    70. MARKT SCHWABEN : Construction S.S.
    71. MOOSACH : Organisation TODT ; B.M.W. ; MESSERSCHMITT.
    72. MOSCHENDORF par HOF : Dépôt d'habillement S.S.
    73. MULDORF AMPFING-WALDLAGER V et VI
    74. METTENHEIM
    75. OBERTAUFKIRCHEN
    76. MUNICH (H. et F.) : Photo AGFA ; armurerie ; produits chimiques ; DAW ; kommando de pompiers ; entreprises de déminage ; de jardinage ; entreprise de sélection raciale ; éditions musicales.
    77. MUNICH FREIDMAN : Administration de la place ; chemin de fer.
    78. MUNICH RIEM  : Organisation TODT ; école d'équitation et auto-école S.S.
    79. MUNICH - SCHWABING :Hôpital
    80. MUNICH - SENDLING                   • .
    81. NEUBURG/DOANU : Base aérienne.
    82. NEUSTIFT :  Ecole de haute montagne.
    83. NUREMBERG : Constructions et cantonnements S.S.
    84. OBERDORF
    85. OBERFOHRING  : Construction S.S.
    86. OTTOBRUNN : Institut de recherches aéronautiques.
    87. OETZTAL : Constructions mécaniques
    88. PASSAU
    89. PUCHHEIM
    90. RADOLFZELL : Ecole de sous-officiers S.S.
    91. ROHRDORF-THANSAU
    92. ROSENHEIM
    93. ROTHSCHWAIGE - AUGUSTENFELD : Organisation TODT
    94. ST. GILDEN/WOLGANSEE
    95. ST. LAMBRECHT
    96. SALZBURG : Firme SCHRUCH.
    97. SALZWEG
    98. SANDHOFFEN : Service des autorités locales.
    99. SAULGAU : Firme L. BAUTZ.
    100. SCHLACHTERS-SIGMARSZELL : Service S.S.
    101. SCHLEISSHEIM : Ecole professionnelle S.S.
    102. SEEHAUSEN - UFFING : Mécanique de précision ; administration militaire.
    103.  SPITZINGSEE : Construction d'un refuge de ski.
    104. STEINHORING : Entreprise de sélection raciale.
    105. STEPHANSKIRCHEN : B.M.W.
    106. SUDELFELD : Armée de l'air ; chalet de montagne S.S.
    107. TRAUSTEIN
    108. TROSTBERG : B.M.W. ; usine de moteurs d'avion.
    109. TRUTZKIRCH-TUTZING : Usines DORNIER.
    110. UBERLINGEN : Magnésie.
    111. ULM : Sociétés KLOCKNER et HUMBOLDT
    112. UNTERSCHLEISSHEIM (F.) : Rouissage du lin;
    113. VALEPP Constructions.
    114. VULPMESS
    115. WEIDACH
    116. WEILHEIM : Service des autorités locales.
    117. WEISSENSEE : Centrale électrique ; chemins de fer.
    118. «WICKING»
    119. WOLFRATSHAUSEN : Usines d'armement.
    120. WOLFRATSHAUSEN GELTING NEUFAHRN
    121. WURACH par WOLHOF : Firme Dr. SCHWENNIGER.
    122. ZANGBERG

FLOSSENBURG

KOMMANDOS EXTERIEURS :
  1. ALTENHAMMER : Institut de recherches
  2. ANNABERG
  3. ANNSBACH  : Chemins de fer ; abattoirs.
  4. AUE  : Camp d'instruction de la jeunesse hitlérienne.
  5. BAYREUTH  : Institut de recherches physiques.
  6. BENESCHAU (BENESOV)
  7. BOZICANY  : Office principal d'administration économique.
  8. BRUX/SUDETENGAU  : Exploitation minière.
  9. CHEMNITZ (F.)  : Usine ASTRA.
  10. DRESDEN (H. et F.)  : Atelier de construction mécaniques MULLER.
  11. EISENBERG-JEZERI  : Château EISENBERG
  12. ERBENDORG  : Boulangerie ROTHGEN.
  13. FALHENAU-FALKNOW (F.)  : Brasserie.
  14. FLOHA  : Firme FORTUNA.
  15. FORRENBACH
  16. FREIBERG (F.)  : MESSERSCHMITT et AILDERBRAND.
  17. GANACKER  : FirmeGANACKER.
  18. GRAFFENREUTH  : Uniformes S.S.
  19. GRASLITZ-KRASLICE (H. et F.)
  20. GRODITZ  : Aciéries.
  21. GUNDELSDORF (F.)  : Ravitaillement de l'armée de l'air.
  22. HAINICHEN (F.)  : Entreprise FRAMO.
  23. HEIDENAU  : Entreprise de la vallée de l'Elbe.
  24. HELMBRECHTS (F.)  : Tissus Josef WITT.
  25. HERSBRUCH  : Constructions DOGGER.
  26. HERSBRUCH HAPPURG  : Construction de tunnels.
  27. HERTINE-RTINE (F.)  : Produits chimiques.
  28. HOF
  29. HOHENSTEIN-ERNSTTAHL  : Auto-Union.
  30. HOLLEINSCHEN (H. et F.)  : Métallurgie.
  31. HRADISCHKO/MOLDAU  : Ecole du génie et de la police S.S.
  32. HUBMERSBERG-HOHENSTADT
  33. JANOWITZ-JANOWICE-URCHOTOVY  : Ecole d'artillerie S.S.
  34. JEZERI  : Château EISENBERG.
  35. JOHANNGEORGENSTADT  : Constructions mécaniques ERLA ; MESSERSCHMITT.
  36.  JUNGFERBRESCHAN (Panenske-Brazany) : Château JUNGFER-BRESCHAN.
  37. KAADEN.KADAN  : Construction S.S.
  38. KAMENNICKY SENOW  : Hôtel GLASSTURBEN.
  39. KIRCHHAM  : Base aérienne.
  40. KNELLENDORF (F.)  : Firme WIEDEMANN.
  41. KONINGSTEIN/ELBE  : Firme WEIDEMANN
  42. KONINGSTEIN/ELBE  : Org. TODT.
  43. KRONACH
  44. KRONDORF-SAUERBRUNN  : Construction S.S.
  45. LEITMERITZ-LITOMERICE (H. et F.)  : Armements: huiles minerales .constructions RICHARD ; usine ELSABE.
  46. LENGENFELD  : Entreprise LENG.
  47. LOBOSITZ-LOBOSICE
  48. MEHLTHEUER (F.)  : Constructions mécaniques.
  49. MEISSEN  : Firme ELBE ; château NEUHIRSCHSTEIN
  50. MITTWEIDA (F.)  : Firme LORENZ.
  51. MOCKETHAL  : Services des S.S.
  52. MULCHEN-SAINT MICHELN
  53. MUNCHBERG  : Usine métallurgique, fonderie DIEHL.
  54. NEU ROHLAU-NOVA ROLE (H. et F.)  : Fabrication de porcelaine.
  55. NOSSEN  : Entreprise NOWA ; entreprise EBRO.
  56. NUREMBERG (H.)
  57. NUREMBERG (F.)  : Usines SIEMENS et SCHUCKERT.
  58. OBERTRAUBUNG par REGENSBURG (Ratisbonne)  : Base aérienne.
  59. OEDERAN (F.) : Machines agricoles frigorifiques et motrices.
  60. OLBRAMOWITZ
  61. PILSEN
  62. PLATTING
  63. PLAUEN/SA  : Firme TH. HORN.
  64. PLAUEN/SA (F.)  : Filature de coton.
  65. POCKING  : Base aérienne.
  66. PORSCHDORF  : Org TODT.
  67. POSCHETZAU-BOZIGANY  : Administration économique.
  68. POTTENSTEIN  : Construction S.S.
  69. PRAGUE-PRAHA  : Service personnel de HEYDRICH.
  70. RABSTEIN  : Avions WESER.
  71. RATHEN  : Org. TODT
  72. RATHMANNSDORF
  73. REGENSBURG  : Chemin de fer.
  74. REUTH par ERBENDORF  : Boulangerie.
  75. ROCHUTZ (H.etF.)  : Constructions mécaniques.
  76. SAAL/DONAU  : Org. TODT.
  77. ST. GEORGENTHAL (F.)  : Firme SCHLUZE.
  78. ST. OETZEN  : Firme SCHREYER.
  79. SCHALCKENWERTH-OSTROV  : Habillement S.S.
  80. SCHONEHEIDE
  81. SEIFHENNERDORF  : Stand de tir ; construction S.S.
  82. SIGMAR-SCHONAU  : Auto-Union.
  83. STEINSCHONAU-KAMENICKYSENOW  : Hôtel GLASSTUBEN.
  84. TEPLITZ-SCHONAU (TEPLICESANOV)
  85. THERESIENSTADT-TEREZIN
  86. VENUSBERG (F.)  : Entreprise VENUS.
  87. WIUSCHTAL-WILITZSCH (F.)  : Machines frigorifiques.
  88. WITTEN-ANNEN
  89. WOLKENBURG (F.)  : OPTA-RADIO.
  90. WURZBURG  : Hôpital S.S. ; maison forestière.
  91. ZATSCHKE
  92. ZSCHACHWITZ  : Moulins MIAG.
  93. ZSCHOPAU (F.)  : Auto-Union.
  94. ZWICHAU  : Auto-Union ; usine HORCH.
  95. ZWODAU-SVATAVA (F.)

GROSS-ROSEN

KOMMANDOS EXTERIEURS :
  1. ASLAU : Usines d'aviation
  2. BAD WARMBRUNN - CIEPLICE  : Usines DORRIES-FUELLNER.
  3. BAUTZEN
  4. BERNDORF -BERNARTICE (F.)  : Filatures de jute.
  5. BLECHHAMMER
  6. BOLKENHAIN  : Usine d'aviation.
  7. BRESLAU-WROCLAW :  Entreprise FAMO ; firme LINKE et HOFFMANN (voies ferrées).
  8. BRIEG - BRZEG  : Aérodrome.
  9. BRUNNLITZ - BRUENEC (H. et F.)
  10. BRUSAY - BRZEZOVA
  11. BUNSLAU BOLESLAWIEC : Firme Hubert LAND (constructions en bois).
  12. BUNZLAU-RAUSCHA  : Intendance.
  13. CHRISTIANSTADT (F.)  : Société NOBEL.
  14. DYHERNFURTH  : Société LUBRANIL.
  15. FAULBRUK  : Service de l'inspection de l'armement.
  16. GADERSDORF (F.)  : Firme BARTHEL.
  17. GASSEN
  18. GELLENAU (F.)  : Firme DIERIG et usine d'aviation.
  19. GEBHARDSDORF (F.)  : Usine d'aviation.
  20. GORLITZ (F.)  : «WUMAG» (construction de wagons et de machines).
  21. GRABEN (F.)  : Filature de lin.
  22. GRAFENORT  : Constructions mécaniques.
  23. GRULICH
  24. GRUNBERG  : Manufacture d'articles de laine.
  25. GRUSCHWITZ - KRUSZWICE (F.)  : Textiles.
  26. HALSBTADT - MEZIMESTI (F.)  : Firme MESSAP et filature de coton.
  27. HARTMANNDORF  : Firme WALKER.
  28. HIRSCHBERG (Jelenia Gora Haute Silésie)  : Usines ASKANIA ; usines PHRIX.
  29. HIRSBERG-BUCHWALD- HOHENWOESE
  30. HOCHWEILER - WIRSCHKOWITZ (F.)  : Camp de travail pour femmes St. GEORGENTHAL
  31. HOHENELBE - VRCHLABI (F.)  : Usines d'aviation.
  32. KAMENZ
  33. KITTUTZTREBEN - KOLICKI TREBIN  : Aérodrome KRETSCHAMBERG.
  34. KRATZAU - CHRASTAVA (F.)  : Usines d'armements : kommando 1
  35. KRATZAU - CHRASTAVA (F.)  : Usines d'armements : kommando 2.
  36. KURZBACH - GRUNTHAL (F.)
  37. LANDESHUT - KAMIENOGORA  : Firme KRAMSTA et MESHNER.
  38. LANGENBLIELAU - BIELAWA (H. et F.)  : TELEFUNKEN ; KRIJPP ; GOLDSCHMITT.
  39. LEHMWASSER  : Chantiers divers.
  40. LESZNO - LISSA
  41. MAHRISCH WEISSWASSER (F.)  : Usines FRISES et entreprises diverses.
  42. MARKSTADT - LASKOWITZ  FUNFTEID-CHEN - MELESCHWITZ  : Camp disciplinaire ; usine KRUPP ; BERTA ; firme GRUEN ; GOERING, etc.
  43. MARZDORF (F.)  : Filature de lin.
  44. MITTELSTEINE (F.)  : Usine d'aviation.
  45. NEISSE : «BISCHOFSKOPPE».
  46. NEUSALZ/ODER (Nova sol)
  47. NIESKY  : Firme CHRISTOPHE et UNNARK.
  48. NIESKY KLEIN RADISH
  49. NIESKY WITTICHENAU
  50. OBERALTSTADT (F.)  : Filature de lin.
  51. PARSCHNITZ - PRICI (F.)  : Filature de lin
  52. PETERSWALDAU (F.)  : Firme DIEHL et FERD.
  53. PRAUSNITZ - PRUNSNICA
  54. REICHENAU - RICHNOV
  55. REICHENAU-REICHENEBER - LIBEREC : Crématoire du kommando
  56. REICHENAU. REICHENAU - REICHENBACH  : Institut de sport.
  57. STRIEGAU  : Carrières.
  58. WALDENBURG  : Constructions mécaniques pour I.G. FARBEN
  59. WUSTEGIERSDORF (GIERCZE PUSTE) (H. et F.)  : Usines d'aviation.
  60. BAHNOF WUSTEGIERSDORF  : Gare.
  61. DORNHAU
  62. ERLENBUSCH
  63. EULE
  64. FALKENBERG  : Construction de tunnels et de routes.
  65. FURSTENSTEIN - SCHMIEDENERG
  66. KALTWASSER  : Firme WEIDEN et PETERS.
  67. LARCHE  : Firme LINGEN et Cie.
  68. LUDWIGSDORF (F.)  : Usine de dynamite.
  69. MARZBACHTAL  : Firme WEIDEN et PERTERSIL
  70. OBERWUSTEGIERDORF
  71. SEUFERWASSERGRABEN
  72. SCHOTTERWEK  : Org. TODT (concassage de pierres).
  73. TANNHAUSEN  : Chantier LEHMAWASSER
  74. WOLSBERG  : Usine souterraine de munitions.
  75. FRIERLAND  : Firme V.D.M., construction d'avions.
  76. WUSTEWALTERSDORF
  77. ZITTAU  : Entreprise ZITT.

LUBLIN - MAIDANEK

  KOMMANDOS EXTERIEURS :
    1. BUDZYN
    2. HRUBIESZOW
    3. LUBLIN : Aéroport ; usine d'équipement ; D.A.W. ; scieries et menuiseries.
Nota : à Lublin et environs se trouvaient divers autres camps ne dépendant pas toujours directement de Maïdanek mais de l'office central d'administration S.S. du district de Lublin. (Voir plus loin camp divers en Pologne ).

MAUTHAUSEN

KOMMANDOS EXTERIEURS :
  1. AFLENS : Usines STEYR.
  2. ALPANG-REDL-ZIPF
  3. AMSTETTEN  : Déblaiement et scierie.
  4. ATTNANG-PUCCHEIM  : Armement
  5. BRETSTEIN  : Carrière.
  6. EBENSEE : Construction d'usines souterraines.
  7. EBENSEE WELS  : Construction de puits de mines.
  8. EBENSEE LAMBACH
  9. ENNS
  10. GRAZ  : Usines PUCH.
  11. GREIN/DONAU  : Bois pour Gazogène.
  12. GROSS-RAMING :  Métallurgique ; construction d'un barrage électrique.
  13. GROSS-RAMING BACHMANING  : Métallurgie.
  14. GROSS-RAMING DIPOLDSAU  : Métallurgie.
  15. GROSS-RAMING WEYER : Métallurgie.
  16. GUNSKIRCHEN
  17. GUSEN I, II, III : Construction d'usines souterraines ; carrière ; armement ; Messershmitt.
  18. GUSEN LUNGTIZ  : Planification.
  19. GISEN ST AEGYD : Atelier pour moteurs.
  20. HARTHEIM  : Centres d'expériences et d'extermination.
  21. HAUSKIRCHEN Champs pétrolières.
  22. HOLLENSTEIN
  23. KLAGENFURT : Ecole S.S.
  24. LENZING-SEEWALCHEN (F.) : Usines de fibranne.
  25. LICHTENWORTH
  26. LIND/ST LAMBRECHT  : Exploitation forestière.
  27. LINZ I, III  : Usines d'armement H. GOERING.
  28. LINZ II  : Creusement de souterrains.
  29. LINZ KLEINMUNCHEN-EBELSBERG  : Usine H. GOERING
  30. LOIBL-PASS I, II  : Routes et tunnel.
  31. LUNGITZ  : Firme QUARZ.
  32. MELK : Construction d'usines souterraines.
  33. MISTELBACH  : Champs pétrolifères.
  34. MITTERSILL  : Institut de recherches ; déblaiement.
  35. MODLING  : Métallurgie.
  36. MOOSBIERBAUM  : Raffinerie.
  37. MUNICHHOLZ  : Usines STEYR
  38. PASSAU I, II, III  : Barrage ; métallurgie ; exploitation forestière.
  39. PASSAU LINDAU  : Déminage.
  40. PASSAU JANDELSBRUNN  : Déminage.
  41. PEGGAU  : Société FLORIANS.
  42. PEGGAU EISENERZ :  Mine de fer.
  43. PEGGAU LEIBNITZ  : Carrière de pierres.
  44. RIED/INN
  45. ST. LAMBRECHT  : Travaux forestiers.
  46. ST. VALENTIN  : Usines de tanks.
  47. SALWEG  : Déminage.
  48. SCHLIER-REDL-ZIPF  : V1 et V2 (fabrication).
  49. SIEBENHIRTEN  : Champs pétrolifères.
  50. STEYR - MUNICHHOLZ  : Usines STEY-DAIMLER.
  51. TERNBERG  : Route et armement.
  52. VOCKLABRUCK  : Barrage ; armement.
  53. WAGREIN
  54. WIEN-HINTERBRUHL - MODUNG
  55. WIEN-HAIDFELD  : Armement.
  56. WIEN-KAISEREBERSDORF
  57. WIENER GRABEN
  58. WIENER NEUDORF  : Usine de moteurs d'avions.
  59. WIENER HIRTENBERG (F.)  : Usine de cartouches.
  60. WIENER NEUSTADT  : Entreprises R.A.X.
  61. WIEN-SCHWECHAT  : Usine HEINKEL.
  62. WIEN-AFAWERKE  : Armement.
  63. WIEN-JEDELSEE  : Armement.
  64. WIEN-FLORISDORF  : Armement.
  65. WIEN-SCHOENBRUNN
  66. WIEN-SAURER  : Mécanique.
  67. ZISTERSDORF  : Champs pétrolifères.

NATZWEILER - STRUTHOF

 KOMMANDOS EXTERIEURS :
  1. ASBACH
  2. AUERBACH-BENSHEIM
  3. BADEN-BADEN
  4. BALINGEN, groupe WUSTE
  5. BALINGEN BISINGEN
  6. BALINGEN DAUTMERGEN
  7. BALINGEN DORMETTINGEN  : Société allemande de recherches sur pistes bitumeux ; mines ; métallurgie ; Org. TODT.
  8. BALINGEN ERSINGEN
  9. BALINGEN FROMMERN
  10. BALINGEN SCHOMBERG
  11. BALINGEN SCHORZINGEN
  12. BALINGEN ZEPFENHAN
  13. BERNHAUSEN
  14. BRUTTIG
  15. CALW (F.)
  16. CERNAY (SENNHEIM)
  17. COCHEM  : Ligne Maginot ; Etat-major S.S.
  18. COCHEM TREIS
  19. COLMAR
  20. DARMSTADT
  21. DAUDENZELL
  22. DONAUWIESE
  23. ECHTERDINGEN Aérodrome.
  24. ELLWANGEN
  25. ENSINGEN
  26. FRANCFORT/MAIN  : Usine ADLER S.A.
  27. GEISENHEIM KRUPP.
  28. GEISLINGEN  : Métallurgie de Wurtemberg.
  29. Citadelle GOBEN  : Service S.S.
  30. GROSS-SACHSENHEIM  : Base aérienne.
  31. GUTTENBACH : Devint siège de l'administration du camp de Natzweiler après l'évacuation du camp. Voir groupe des camps du Neckar.
  32.  HALFINGEN Base aérienne.
  33. HEILBRONN Mines de fer ; firme BERGER.
  34. HEPPENHEIM Institut de recherches.
  35. HESSENTHAL Base aérienne.
  36. IFFEZHEIM Service S.S.
  37. IFFEZHEIM.BADENOOS-SANDEWEILLER KAISHEIM
  38. KOCHENDORF Mine de sel ; constructions HEINKEL
  39. LEONBERG
  40. LONGWY-THIL Exploitation de minerais.
  41. MANNEHEIM
  42. METZ Ecole S.S. de transmissions.
  43. Groupe des camps du Neckar :
    1. NECKRELZ I et II (Neckarzimmern)  : Construction d'un tunnel.
    2. NECKARELZ BAD RAPPENAU
    3. NECKARGARTACH-HEILBRONN
    4. NECKARGERACH  : Administration centrale du camp GUTTENBACH.
    5. NECKAR BACH UNTERSCHWARSACH  : Revier.
  44. NEUKIRCHEN
  45. OBEREHNHEIM (OBERNAI)  : Ecole S.S. de transmissions.
  46. OBRIGHEIM  : Tunnel.
  47. PELTRE près de METZ  : Constructions S.S.
  48. PLATTENWALD
  49. SAINT-DIE
  50. SAINTE MARIE aux MINES (MARKIRCH)  : Ces deux kommandos travaillaient au tunnel entre Sainte-Marie-aux-Mines et Saint-Dié.
  51. SANHOFEN  : Usines DAIMLER-BENZ.
  52. SANDWEIER
  53. SCHWABISCH-HALL  : Base aérienne.
  54. SPAICHINGEN
  55. TAILFINGEN  : Base aérienne.
  56. URBES WESSERLING
  57. VAIHINGEN/ENZ
  58. VAIHINGEN/UNTERRIEXRNGEN
  59. WASSERRALFINGEN  : Usine souterraine FESSLER.
  60. WECKRIEDEN  : Base aérienne.
  61. WASSERFLING
  62. ZUFFENHAUSEN HEINKEL

  NEUENGAMME

KOMMANDOS EXTERIEURS :
  1. AHLEM-HANNOVER
  2. ALTEGARDE/ELBE
  3. AUMUND
  4. AURICH
  5. AURIGNY (ALDERNEY)
  6. BAD-SASSENDORF et SOEST
  7. BARKHAUSEN  : Usine HAMMER ; usine d'aviation.
  8. BARSHAMP
  9. BAUBRIGADE I, II, V, XI, XII  : Equipes volantes (France, Belgique, Allemagne).
  10. BEENDORF (H. et F.)  : Usine souterraine.
  11. BERGSTEDT
  12. BOISENBURG/ELBE  : THOMPSON.
  13. BRAUNSCHWEIG (H. et F.)  : Aciéries ; intendance militaire ; école S.S.
  14. BREME-BLUMENTHAL  : Firme DESHIMAG ; WESER ; GROFELINGEN.
  15. BREME-FARGE : Construction de sous-marins et de réservoirs d'huile VALENTIN.
  16. BREME OSTERORT-REISPOTT
  17. BREME-SCHTZENHOF  : Farine DESCHIMAG.
  18. BREME-VEGESACH AUMUND (F.)
  19. BREME WESER
  20. BRINK-HANNOVER
  21. BRUNSWICK-BUSSING
  22. DALUM
  23. DRUTTE
  24. FIDELSTEDT
  25. ENGERHAFE
  26. ALLERSLEBEN (F.)  : Usines VOLKSWAGEN
  27. GLASAU  : Equipe volante.
  28. GOSLAR
  29. GROSS-FULLEN
  30. GROSS-HESEPE
  31. HAMBOURG  : Chantiers navals ; pétroles SHELL.
  32. HAMBOURG EIDELSDEDT (F.)  : Usines DIEGO.
  33. HAMBOURG - NEUENGAMME  : Fabriques de munitions et de chaînes.
  34. FINKENWERDER
  35. FULSBUTTEL
  36. GEILENBERG  : Pétroles SHELL et JUNG.
  37. LANGENHORN (H. et F.)
  38. NEUGRABEN
  39. NEUHOF
  40. OHLSDORF
  41. POPPENBUTTEL
  42. PRISON CENTRALE (Spring kommando.)
  43. SASEL
  44. SPALDINGSTRASSE
  45. STEINWERDER
  46. STUKLENWERT
  47. TEIFSTAK
  48. WANDSBECK  : Usine DRAGER.
  49. WILHELMSBURG
  50. HANOVRE AHLEM (F.)  : Usine de masques à gaz.
  51. HANOVRE - LIMMER (F.)  : Entreprise CONTINENTAL.
  52. LANGENHAGEN (F.)  : Entreprise métallurgique BRINKER.
  53. LINDEN
  54. MISBURG : Reconstruction d'une raffinerie.
  55. STOCKEN  : Dépôt d'accumulateurs ; usine BUNA-CONTI.
  56. HAUSBERGE-PORTA (F.)
  57. HELMSTEDT
  58. HILDESHEIM
  59. HORNEBURG/ELBE  : Tanneries ; usine de tubes VALVO.
  60. HOHWACHT  : Armée de l'Air.
  61. HUSUM
  62. KALTENKIRCHEN  : Base aérienne.
  63. KIEL  : Kommando itinérant.
  64. LAASBERG
  65. LADELUNG : Creusement de tranchées.
  66. LENGERICH
  67. LERRBECK  : Usine HAMMER.
  68. LIMMER
  69. FLUDWIGSLUST
  70. LUBBERSDEDT (F.)  : Munitions pour l'armée de l'air.
  71. LUJTENBURG
  72. MEPPEN-VEERSEN  : Constructions.
  73. MINDEN  : Usines HAMMER.
  74. MOLLN  : Scierie.
  75. MUHLENBERG
  76. NEESEN  : Ciment.
  77. NEUSTADT  : Equipe volante
  78. NEESEN  : Usine de ciment
  79. NEULAND
  80. NEUKIRCHEN
  81. NUTZEN
  82. OSNABRUCK
  83. PAPENBURG
  84. POPPENBUTTEL-SASEL (F.)
  85. PORTA-WESTFALICA  : Usines HAMMER.
  86. SALZWEDEL (F.)  : Câbles métalliques.
  87. SANDBOSTEL
  88. SASEL
  89. SCHANDELAH  : Raffinerie de pétrole.
  90. SCHWESING UELZEN
  91. VEERSEN
  92. VEGESECK
  93. VERDEN-ALLER
  94. WATENSTEDT  : Usines H. GOERING.
  95. WEDEL  : Travaux de fortification.
  96. WILHEMSHAVEN  : Entreprise PHRIX (marine de guerre).
  97. WITTENBERG  : Entreprise PHRIX.
  98. WOBBELIN
  99. WOLFSBURG  : Usines VOLKSWAGEN.

PAPENBURG

Les kommandos extérieurs souvent très éloignés se divisent en trois groupes :
      1. ARRAS
      2. BERCK-PLAGE
      3. BERCK-SUR-MER
      4. CALAIS
      5. CAMBRAI
      6. PIHEN
      7. SALEUX
      8. SAMER
      9. WATTEN
      10.  Lorsque ces kommandos quittèrent la France, un kommando unique fut fondé le 6 septembre 1944 à LENDREINGSEN sous le nom de LAGER IM BIEBERTHAL
      • KOMMANDOS EXTERIEURS DU «NORD» EN NORVEGE :
      1. ALTE FJORD (ALTERFJORD)
      2. BADDEREN (BADDERBOTEN)
      3. BAKKEBY
      4. DJUPYTK
      5. FORSOEL
      6. GRAMMELSER
      7. HAMMERFEST
      8. HATTEN
      9. KARSJOK
      10. KIRKENES
      11. KVALSUND
      12. LAXELV
      13. NORDKAP
      14. NORDREISEN
      15. OXELV
      16. REXSEVARRE
      17. ROTSUNDELV (ROTSUNA)
      18. RYPPERTOFJORD

RAVENSBRUCK (FEMMES)

KOMMANDOS EXTERIEURS
      1. ABTERODA
      2. ANSBACH  : Foyer «Source de vie».
      3. BARTH/OSTEE (mer baltique) (H. et F.)  : Usines HEINKEL.
      4. BELZIG : Camp à BORKHEID.
      5. BERLIN-OBERSHONEWEIDE
      6. BERLIN-SHONEFELD  : Usines d'aviation HEINKEL,
      7. BORKHEID
      8. BURCKENTIN
      9. COMTHUREY
      10. DABELOW
      11. EBERSWALDE
      12. FELDBERG
      13. FURSTENBERG  : SIEMENS.
      14. HENNIGSDORF  : Armements.
      15. HERZERBRUCK
      16. HOHENLYCHEN
      17. KARLSHAGEN  : Camp d'expérimentation.
      18. KLUTZOW par STARGARD  : Base aérienne.
      19. KONIGSBERG/NEUWARK
      20. MALCHOW  : Usines de munitions.
      21. NEUBRANDENBURG  : SIEMENS ; ateliers mécaniques.
      22. NEUSTADT/GLENE  : Usine d'aviation ; fabrique de munitions.
      23. PEENEMUNDE  : Camp d'expérimentation.
      24. PRENZLAU
      25. RECHLIN  : Aérodrome.
      26. RETZOW  : Aérodrome.
      27. ROSTOCK-MARIENEHE  : Usine d'aviation HEINKEL
      28. SCHWARZENFORST  : Aérodrome et usines HEINKEL.
      29. STARGARD (F. et H.)  : Usine d'outillage POMMERN.
      30. STEINHORING
      31. VELTEN Fonderie.
      Nota : Le camp de Ravensbrück fournissait d'importants contingents pour des kommandos extérieurs d'autres camps : Buchenwald, Dachau, Flossenburg Mauthasen, Sachsenhausen.

  SACHSENHAUSEN

KOMMANDOS EXTERIEURS :
  1. BAD SAAROW
  2. BAUBRIGADE I
  3. BAUBRIGADE II
  4. BAUBRIGADE III
  5. BAUBRIGADE IV
  6. BAUBRIGADE V
  7. BAUBRIGADE VI
  8. BAUBRIGADE VII
  9. BAUBRIGADE VIII
  10. BAUBRIGADE IX
  11. BAUBRIGADE X
  12. BAUBRIGADE XI
  13.  BAUBRIGADE XII : Les baubrigades sont des kommandos itinérants employés aux dynamitages, aux travaux de déblaiement des lieux bombardés, sur les voies ferrées et autres chantiers de terrassement.
  14. BEERFELDE
  15. BERGA
  16. BERLIN  : Quartier général des WAFFEN S.S.
  17. BERLIN - BABELSBERG
  18. BERLIN - FALKENSEE
  19. BERLIN - HALENSEE DEMAG.
  20. BERLIN - HENNIGDORF
  21. AEGBERLIN KOEPENICK
  22. BERLIN - LICHTERFELDE
  23. BERLIN - LICHTENRADE
  24. BERLIN - REINICKENDORF «ARGUS»
  25. BERLIN - SIEMENS STADT
  26. BERLIN - TEGEL
  27. BERLIN - WILMERSDORF
  28. BIESENTHAL
  29. BORNICKE
  30. BRANDENBOURG/HAVEL
  31. DAMMSMUHLE-SCHONWALDE
  32. DEBNO-NEUDAMM
  33. DOBERITZ
  34. DROGEN-NIENDORF
  35. ESTERWEGEN : Camp indépendant de 1933 à 1936 devenu kommando de Sachenhausen en septembre 1936.
  36. FALKENHAGEN-FURSTENWALDE
  37. FALKENSEE
  38. FRIESOYTHE/CLOPPENBURG  : Sous-kommando d'Esterwegen.
  39. HEINKEL  : Usines aviation.
  40. GENSHAGEN
  41. GLAU-TREBBIN
  42. GROSS-ROSEN  : Devenu camp indépendant en 1940.
  43. HOHENLYCHEN
  44. KARLSRUHE
  45. KLINKER
  46. KL MACHNOW  : Constructions d'appareils.
  47. KOLPIN
  48. KONIGSWUSTERHAUSSEN  : KRUPP.
  49. KUSTRIN  : Camp de travail FEATERWEIDE.
  50. LIEBEROSE
  51. LUBBEN
  52. MUGGELHEIM
  53. NEUBRANDENBURG (H.)
  54. NEUSTREUTZ
  55. ORANIENBURG : Lieu du premier camp 1933/1936 ; camp HEINKEL.
  56. POLITZ par STETTIN
  57. PRETTIN
  58. RATHENOW
  59. RAVENSBRUCK 1939  :  Construction du camp.
  60. RIGA
  61. SENFTENBERG  : «SCHARZWEIDE».
  62. STORKOW
  63. STUTTGART
  64. TREUENBRIETZEN
  65. WERDE
  66. WEWELSBURG  : Colonie en forêt (kommando de 1940 à 1941).
  67. WITTENBERG  : Entreprise ARADO.

STUTTHOF

KOMMANDOS EXTERIEURS :
  1. BOCION-BOTTSCHIN
  2. BROMBERG - BYDGOSZCZ
  3. BRUSS - BRUSY
  4. CHORABIE - KIOBIA
  5. CIESZYNY - GDANSK : Chantier naval «TRYOL»
  6. DANTZIG - NEUFAHRWASSER  : Déblaiement de décombres.
  7. DZIMIANEN - DZIEMIANY
  8. ELBIN et REIMANTSFELDE : Chantier naval «SCHIBAU» et briqueterie «HOPPEHILL».
  9. GARCZYN - GARTSCHIN  : Chantier naval «TRYOL».
  10. GDYNIA -GDINGEN
  11. GOTENHAFEN
  12. GRAUDENZ - GRUDZIADZ  : Travaux forestiers.
  13. GREENDORF  : Carrière.
  14. GRODNO
  15. GUTOWO
  16. GWISDYN - GWIZDZINKY
  17. KOKOSCHKEN-KOKOSZKI
  18. KOLKAU (F.)
  19. KRZEMIENIEWO
  20. LAUENBURG - LEBORK
  21. MALKEN - MALKI
  22. MIERZYNEK
  23. NAWITZ
  24. NISKIE BRODNO
  25. OBRZYCKO (H.)  : Chargement de machines et caisses.
  26. POLITZ  : Usine d'essence synthétique.
  27. PRAULT-PRUSCZ  : Aérodrome et ateliers de réparation de voies ferrées.
  28. SCHEROKOPAS- SZERROKOPAS
  29.  SOPHIEWALDE - ROMAN (F.)  : Construction de routes.
  30. STAROROD - Pr. STARGARD
  31. STOLP-SLUSPK  : Chantier de chemin de fer.
  32. THORN - TORUN (F.)  : AEG (câbles).

  III. Camps d'extermination (Vernichtungslager)

  IV. Camps spéciaux et divers

Camps spéciaux / Camps divers en Pologne / Camps en Lituanie, Estonie, Lettonie, Ukraine / Camps en Scandinavie / Camps en Yougoslavie / Camps de représailles pour prisonniers de guerre / Camps et prisons en Belgique, Hollande, Italie, Espagne

A - CAMPS DE CONCENTRATION A CARACTÈRE SPÉCIAL

  1. AURIGNY : Camp de Norderney, île anglo-normande d'Alderney,  dépendait administrativement du camp de Neuengamme (voir ce camp).
  2. BERGEN - BELSEN :

  3. a) ancien camp de prisonniers de guerre de 1941 à 1943 ; devenu à cette date camp de concentration ;
    b) un kommando de femmes à BOMLITZ travaillant dans une poudrerie (usine Bibia) ;
    c) camp d'évacuation des déportés dans les casernes de Belsen en avril 1945.
  4. HINZERT : Camp spécial de la Gestapo du Luxembourg et de Trèves de 1942 à 1945. Le 19 janvier 1945 devient kommando de Buchenwald . Une vingtaine de kommandos extérieurs aux environs de Mayence et de la frontière du Luxembourg dépendaient d'HINZERT. Ce sont :

  5. - FARSCHWEILER
    - FLUWIG
    - GELNHAUSEN
    - GUSTERATH
    - HERMESKEIL
    - KONZ
    - LANGENDIEBACH
    - WACHTERSBACH
    - MAYENCE-FINTHEN
    - MARIAHUTE I et II
    - NEUBRUCKE-HOPPSTADEN-NAHE
    - NONNWEILER
    - POLLERT
    - PRIMSTAL et RHEINSFELD I et II
    - WAECHTERSBACH
    - WIESBADEN : Ces kommandos travaillaient à l'entretien d'aéroports et de terrains d'aviation ; à l'assèchement de marais et à des travaux forestiers divers.
  6. SCHIRMECK  : Désigné par l'administration nazie sous le nom de  «SIECHERUNGSLAGER-VORVRUCK-SCHIRMECK» SCHIRMECK avait deux kommandos extérieurs :

  7. - HASLACH : travaillant pour DAIMLER-BENZ.
    - GAGGENAU/RASTATT
  8. THILL (près de Villerupt - Meurthe-et-Moselle)  : Camp ouvert début 1944, usine souterraine installée dans une mine pour fabrication des V1 et V2. Les déportés en sont évacués en septembre 1944.
  9. THERESIENSTADT (TEREZIN) (Tchécoslovaquie)  : A la fois prison, camp et ghetto, dépendait de l'Office principal de sécurité du Reich IV B 4 (Service Eichmann) donc antichambre d'extermination.
  10. VUGHT - 'S HERTOGENBOSCH (Bois-le-Duc)  : Installé en territoire hollandais, on lui connaît treize kommandos extérieurs :

  11. - AMERSFOORT
    - ARNHEM
    - BREDA
    - EINDHOVEN
    - GILZERIJEN
    - S'GRAVENHAGE
    - HAAREN par TILBURTH
    - LEEUWARDEN
    - MOERDIJK
    - ROZENDAAL
    - SINT-MICHIELSGESTEL
    - VALKENBURG (ZH) par LIEDEN
    - VENLO
  12. DIEBURG  : Camp de sécurité (ROGDAU-DIEBURG)
  13. GUNDELSHEIM
  14.  NIEDERHAGEN-WEWELSBURG :  Kommando de Sachsenhausen en 1940-1941, camp autonome en 1942-1943, devient ensuite un kommando de Buchenwald .
  15. ROTENFELS Sicherungslager près de Rastatt

  16. En Autriche :
  17. SIEBENHIRTEN  : Camp spécial pour politiques et otages.

B -CAMP DIVERS EN POLOGNE

 Ces camps dépendaient généralement de «l'Office central d'administration économique S.S. - Service D.»

  C. CAMPS EN LITHUANIE - LETTONIE - ESTONIE - UKRAINE

 De nombreux camps furent installés en U.R.S.S. par les armées d'occupations. Nous citons ici ceux qui se trouvaient rattachés à l'administration S.S. des camps.

LITHUANIE :

LETTONIE :

ESTONIE :

UKRAINE :

D. CAMP EN SCANDINAVIE

Outre les kommandos extérieurs du groupe «Nord» de PAPENBURG , les S.S. disposaient de divers camps en Scandinavie, parmi lesquels :

NORVEGE :

BAERUM  : Camp, ancienne prison de femmes.

LETTONIE :

FINLANDE :

E - CAMPS EN YOUGOSLAVIE

Dans les différentes régions de ce pays, il y eut de nombreux camps installés par les nazis : (S.S. - Org. TODT). Ils étaient souvent placés sous la garde des oustachis formés à l'école des S.S.
Principaux camps :

F - CAMPS DE REPRESAILLES POUR PRISONNIERS DE GUERRE

G - CAMPS ET PRISONS EN BELGIQUE, HOLLANDE, ITALIE ET ESPAGNE

ITALIE :

Outre les innombrables prisons où des Français furent déportés, les camps de :

ESPAGNE :

BELGIQUE :

HOLLANDE :

  V. Prisons et forteresses allemandes

  VI. Prisons, forteresses et camps d'internements en France, en Afrique du Nord, en Indochine

 De 1940 à 1944, de nombreux résistants furent internés par les Allemands, les autorités de Vichy, voir les Italiens, dans toutes les prisons françaises, des plus grandes centrales aux plus petites maisons d'arrêt et dans des camps d'internement.
En outre les divers locaux militaires (forts, casernes), de nombreux immeubles réquisitionnés par la Gestapo ou la Milice furent utilisés aux mêmes fins. Pour des milliers de résistants soumis aux interrogatoires, à la torture, ils furent souvent la dernière étape.
Dans chaque département on trouve plusieurs prisons, lieux d'internement et locaux de séquestration, dont voici ci-dessous les plus connus.

CENTRALES :

PRISONS, FORTS ET CITADELLES :

CAMPS D'INTERNEMENT (Voir aussi la carte des camps) :

Afrique du Nord (Gouvernement de Vichy)

Indochine

La KEMPETAI (Gestapo japonaise) ouvrit des camps et des prisons un peu partout. Parmi les plus connus, citons :

Cambodge :

VII - Ghettos (Voir aussi la carte des ghettos)

Quelques-uns des ghettos d'Europe (en gras : les plus importants)
Merci de me signaler ceux qui manquent.

C'est peu de dire que cette liste est interminable : on y devine toute la production industrielle allemande façonnée par la déportation, on y voit une véritable réseau de prisons, de camps, de forteresses, de ghettos, de petits camps, de kommandos qui prend l'Europe dans ses filets.

Et pourtant, cette liste ne peut traduire la somme des souffrances humaines qu'un seul de ses noms devrait réussir à évoquer...

Cette liste a été établie à partir de plusieurs sources, mais mériterait d'être améliorée. Il y a sûrement plusieurs erreurs, des oublis...
Sources :
  • Les Dossiers de l'Histoire , n°67, décembre 1988 - janvier 1989
  • Marcel Ruby, Le Livre de la déportation, La vie et la mort dans les 18 camps de concentration et d'extermination , Robert Laffont, 1995
  • Serge Smulevic m'a signalé le camp de Chancelade en Dordogne.
  • Sommaire
    Autres documents
    Rechercher dans le site
    Page pour les élèves