La déportation dans le département de l'Aisne (4) : deux lignes brèves…

Coupure de presse : on y lit 4000 Juifs apatrides ont été arrêtés en zone non-occupée mais aussi 4 lignes sur la baisse du niveau de la Seine.
(L'Argus Soissonnais du 19 août 1941)
Les arrestations de Juifs sont connues avec du retard. Deux lignes de "brèves", deux fois moins que pour la baisse du niveau de la Seine…

A noter que c'est le gouvernement de Vichy qui organise ces arrestations, en zone non-occupée par les nazis. Mais l'adjectif "apatrides" est là pour tout justifier.

Précédent / Suivant
Document précédent Document suivant
*
Rechercher dans le site